Sanofi signe un accord majeur sur un nouveau candidat-médicament pour traiter la sclérose en plaques

Sanofi signe un accord majeur sur un nouveau candidat-médicament pour traiter la sclérose en plaques©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 09 novembre 2017 à 13h10

Sanofi a signé un accord de licence mondiale avec Principia Biopharma, pour un candidat médicament par voie orale dans le traitement de la sclérose en plaques et, éventuellement, d'autres maladies du système nerveux central. La major développera l'inhibiteur de la tyrosine kinase de Bruton (BTK) de Principia (PRN2246). Le candidat dispose d'une capacité à franchir la barrière hémato-encéphalique pour accéder au cerveau et à la moelle épinière, qui offre un potentiel prometteur. Principia recevra un paiement initial de 40 millions de dollars et des paiements d'étapes pouvant totaliser 765 M$. Le développeur d'origine est aussi éligible à des redevances sur les ventes. Principia conserve la possibilité de cofinancer le développement de phase III en échange, soit de redevances plus élevées sur les ventes mondiales du produit, soit d'un accord de partage des pertes et profits aux États-Unis.

"Cet accord avec Principia illustre l'engagement stratégique de Sanofi à bâtir son portefeuille de recherche et développement de médicaments dans la SEP et d'autres maladies neurologiques", explique le laboratoire, qui est en train de faire monter en puissance la division dédiée à ces maladies.

L'opération devrait être finalisée au quatrième trimestre de 2017 sous réserve des approbations règlementaires habituelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.