Sanofi va présenter les résultats de ses recherches scientifiques de rupture en oncologie

Sanofi va présenter les résultats de ses recherches scientifiques de rupture en oncologie©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 20 mai 2021 à 08h31

Sanofi va présenter les résultats de ses recherches scientifiques de rupture en oncologie au Congrès annuel 2021 de l'ASCO. "Les nouvelles données de recherche qui seront présentées à ce prochain congrès virtuel de l'American Society of Clinical Oncology, qui se tiendra du 4 au 8 juin, illustrent la vitalité de la recherche scientifique de rupture que mène Sanofi et son engagement aux côtés des patients atteints de cancers difficiles à traiter, dont le myélome multiple et les cancers de la peau, du poumon, de la prostate et du sein" commente le groupe.

Sanofi va présenter les résultats de ses recherches scientifiques de rupture en oncologie au Congrès annuel 2021 de l'ASCO. "Les nouvelles données de recherche qui seront présentées à ce prochain congrès virtuel de l'American Society of Clinical Oncology, qui se tiendra du 4 au 8 juin, illustrent la vitalité de la recherche scientifique de rupture que mène Sanofi et son engagement aux côtés des patients atteints de cancers difficiles à traiter, dont le myélome multiple et les cancers de la peau, du poumon, de la prostate et du sein" commente le groupe.

"Notre portefeuille de médicaments expérimentaux innovants est florissant et illustre la promesse que nous nous sommes faits de transformer l'exercice de la médecine, grâce à des progrès thérapeutiques permettant de remédier à des lacunes importantes dans la prise en charge de différents cancers présentant des besoins non pourvus importants", a déclaré le Dr John Reed, Responsable Monde de la R&D de Sanofi. "Nous sommes impatients de présenter les dernières données relatives aux médicaments de notre portefeuille et à ceux que nous développons dans les quatre domaines prioritaires que sont le myélome multiple, les cancers de la peau, les cancers du poumon et le cancer du sein. Parmi ces données figurent celles qui indiquent que l'amcénestrant a le potentiel de devenir le meilleur traitement endocrinien de fond par voie orale de sa classe pharmacothérapeutique."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.