Sans nouvelle commande d'Emirates, Airbus serait prêt à abandonner l'A380

Sans nouvelle commande d'Emirates, Airbus serait prêt à abandonner l'A380©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 15h14

Faute de nouvelle commande d'Emirates, Airbus serait prêt à arrêter la production de l'A380. Après dix ans de service, l'avenir du super jumbo de l'avionneur européen s'inscrit de plus en plus en pointillé. "S'il n'y a pas d'accord avec Emirates, Airbus commencera à mettre fin à la production de l'A380", a déclaré à Reuters, une personne proche du dossier. Un fournisseur a ajouté qu'une telle démarche était logique en raison de la faible demande.

Le rythme de production de l'A380 d'Airbus devrait descendre à six ou sept unités par an, a récemment déclaré le futur ex-directeur des opérations d'Airbus, Fabrice Brégier, lors d'une cérémonie de remise du très gros porteur dans sa nouvelle configuration cabine à Singapore Airlines, même si rien de définitif n'a été décidé. L'industriel a déjà prévu de réduire sa cadence annuelle à 12 unités en 2018 et 8 unités en 2019. L'objectif est de conserver une charge en atelier jusqu'à de nouvelles commandes, car Airbus espère toujours convaincre de nouveaux transporteurs d'utiliser son géant des airs.

Les pourparlers entre Airbus et Emirates sur une commande de 36 appareils supplémentaires semblaient bien partis mais aucun accord n'a été dévoilé lors du dernier salon de Dubaï, comme cela était attendu par les observateurs. Si des négociations seraient toujours en cours, un accord entre les deux parties ne parait pas imminent. À la fin du mois de novembre, Airbus avait livré 221 A380 sur les 317 commandés mais 47 appareils sur les 96 en carnet auraient peu de chances d'être livrés, selon des sources de l'industrie citées par Reuters.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.