SAP : réveil difficile

SAP : réveil difficile
Informatique ordinateurs

Boursier.com, publié le mardi 27 octobre 2020 à 09h11

L'avertissement de SAP qui a fait chuter le titre de 22% hier à Francfort a du mal à être digéré en bourse, tandis que le titre tente de se stabiliser sur les 98 euros ce mardi. Le spécialiste des logiciels professionnels a revu à la baisse ses prévisions annuelles et a abandonné sa prévision d'une croissance régulière de son bénéfice à moyen terme, affirmant que les mesures de restriction destinées à enrayer la propagation de la pandémie de coronavirus pèseraient sur la demande en 2021.

Le management table désormais sur un profit opérationnel ajusté 2020 compris entre 8,1 et 8,5 milliards d'euros, contre une précédente fourchette allant de 8,1 à 8,7 MdsE, pour des revenus compris entre 27,2 et 27,8 MdsE, contre 27,8 à 28,5 MdsE visés précédemment. La pandémie va retarder d'un ou deux ans les objectifs de SAP en matière de revenus, de ventes globales et de bénéfices opérationnels, en particulier dans les secteurs les plus touchés, a déclaré la société allemande. Le PDG, Christian Klein, s'attend à une reprise prudente au cours du premier semestre de l'année prochaine...

Parmi les derniers avis de brokers, Evercore est passé de 'surperformance' à 'performance en ligne' en ciblant un cours de 112 euros sur SAP, tandis que Jefferies reste malgré tout acheteur du dossier, mais avec un objectif ramené prudemment de 161 à 132 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.