Sartorius Stedim Biotech : ajuste ses objectifs 2017

Sartorius Stedim Biotech : ajuste ses objectifs 2017©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 26 octobre 2017 à 06h02

Sur 9 mois, le chiffre d'affaires de Sartorius Stedim Biotech augmente de 3,3% à taux de change constant. Il s'établit à 806,5 millions d'euros (785,1 ME sur 9 mois en 2016), pour 2,7% de croissance en données publiées par rapport à une base très élevée sur la même période de l'exercice 2016.

Si l'activité a suivi une tendance très dynamique en Asie, la demande s'est ralentie sur le continent Américain et dans certaines parties de l'Europe. Ce constat résulte du déstockage des stocks clients, de l'interruption temporaire des livraisons en provenance du site de l'entreprise à Porto Rico après l'ouragan Maria et de la poursuite des restrictions de capacité de fourniture d'un partenaire dans les milieux de cultures cellulaires en Amérique du Nord. Les acquisitions de kSep et d'Umetrics ont contribué de près d'un point de pourcentage à la croissance du chiffre d'affaires. Portées par une croissance à deux chiffres au T3, les prises de commandes ont progressé de 6,3% sur la période considérée.

L'Ebitda courant de SSB a progressé de 1% à 216,2 ME pour une marge atteignant 26,8% (27,3% sur 9 mois en 2016).

Le résultat net courant s'établit à 132,1 ME (131,3 ME en 2016), soit 1,43 euro par action (9 mois 2016 : 1,42 euro). Il est en petite croissance de 0,6%.

Sartorius Stedim Biotech a maintenu la grande solidité de sa situation financière sur la période. L'endettement net est ressorti à 149,5 ME à la fin septembre 2017. Le ratio de fonds propres s'élève à 61,4%. Le ratio d'endettement net/ Ebitda courant s'établit à 0,5.

Ajustement des objectifs pour 2017

SSB prévoit désormais une croissance du chiffre d'affaires d'environ 4% à taux de change constant (objectif précédent : 8% à 12%) et, en raison des effets de change défavorables, une marge d'Ebitda courant globalement au niveau de l'exercice précédent, à 27,5% (objectif précédent : environ +0,5% à taux de change constant par rapport à l'exercice 2016).

Les dépenses d'investissement devraient se situer dans la partie haute de la fourchette comprise entre 10% et 13% du chiffre d'affaires.

Après prise en compte de l'acquisition d'Umetrics et en dehors de toute autre acquisition potentielle, le ratio d'endettement net/ Ebitda courant à la fin 2017 devrait rester légèrement au-dessus du niveau de 0,2 déclaré à la fin 2016.

Confirmation des perspectives à moyen terme

Considérant que les fondamentaux du marché n'ont pas changé, la Direction confirme ses perspectives positives à moyen terme de croissance du chiffre d'affaires et de rentabilité.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.