Sartorius Stedim Biotech revoit en hausse ses objectifs annuels

Sartorius Stedim Biotech revoit en hausse ses objectifs annuels©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 juillet 2019 à 07h28

Sartorius Stedim Biotech (SSB), fournisseur majeur de l'industrie biopharmaceutique, enregistre une croissance à deux chiffres en termes de prises de commandes, de résultat et de chiffre d'affaires au cours du premier semestre 2019. Ces résultats et les perspectives, favorables pour la seconde moitié de l'exercice, conduisent la direction à revoir ses projections à la hausse pour l'ensemble de l'exercice.

"Nous sommes très satisfaits des résultats positifs du premier semestre", commente Joachim Kreuzburg, Président du Conseil d'administration et président-directeur général. "Alimentée par une dynamique de marché toujours favorable, notre activité s'est développée à tous les niveaux, notamment en Asie où nos activités de grands projets affichent la plus forte évolution. Nous anticipons une croissance tout aussi soutenue pour le second semestre de l'exercice et nous avons donc revu nos prévisions de chiffre d'affaires à la hausse de 7%-11% à 12%-16%."

Au cours du premier semestre 2019, Sartorius Stedim Biotech a enregistré une croissance de 19% de son chiffre d'affaires qui s'établit ainsi à 709,3 millions d'euros (déclaré : +21,1%). Les prises de commandes ont également affiché une forte hausse de 21,5% à 778,1 millions d'euros (déclaré : +23,5%).

Toutes les régions ont largement contribué à cette évolution dynamique, la zone Asie/Pacifique enregistrant la plus forte croissance avec un chiffre d'affaires en hausse de 27,1% (déclaré : +28,9%) à 169,6 millions d'euros. Les Amériques affichent un total de 251,8 millions d'euros, soit une augmentation de 19,8% (déclaré : +24,7%), contre 288 millions d'euros (+14,1% ; déclaré : +14,2%) pour la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) qui concentre la plus large part du chiffre d'affaires du groupe.

Grâce à des économies d'échelle et suite aux modifications d'une norme comptable), l'EBITDA courant a connu une progression plus que proportionnelle à 205,3 millions d'euros (+26,2% en glissement annuel). La marge correspondante a atteint 28,9% (1er semestre 2018 : +27,8%), dont environ 0,5 point de pourcentage de la croissance résulte comme prévu des modifications comptables précédemment évoquées.

Le résultat net courant de la période considérée a bondi de 26,4%, passant de 103,7 millions d'euros à 131,1 millions d'euros entraînant un résultat net courant par action de 1,42 euro contre 1,12 euro pour l'exercice précédent.

Principaux indicateurs financiers

Le groupe Sartorius Stedim Biotech affiche toujours un bilan et une situation financière très robustes. Soutenus par les solides résultats enregistrés, les capitaux propres sont passés de 1 044,9 millions d'euros fin 2018 à 1.107,2 millions d'euros à la date de clôture du bilan. Le ratio de capitaux propres se maintient au niveau satisfaisant de 65,4% (66,5% au 31 décembre 2018), et le ratio endettement net/EBITDA courant reste au même niveau qu'en fin d'exercice 2018 (0,4). Comme anticipé, le ratio d'investissement a diminué au premier semestre 2019 et s'établit à 9% contre 15,9%) un an plus tôt.

Les objectifs pour tout l'exercice 2019 revus à la hausse

Les résultats actuels et les perspectives très favorables pour le second semestre conduisent la direction du groupe Sartorius Stedim Biotech à revoir à la hausse ses projections de chiffre d'affaires pour tout l'exercice 2019. On prévoit désormais une augmentation du chiffre d'affaires de 12% à 16% contre 7% à 11% précédemment. L'augmentation anticipée de la marge d'EBITDA courant de l'entreprise se confirme à hauteur d'un peu plus d'un point de pourcentage par rapport à l'année dernière (28,2%). Environ 0,5 point de pourcentage de cette hausse devrait être attribuable à une croissance opérationnelle, tandis que le reste devrait résulter des modifications des normes comptables.)

Tous les chiffres des prévisions sont indiqués à taux de change constant. Une sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union européenne et l'aggravation des conflits en matière de commerce international pourraient avoir un certain impact sur la chaîne d'approvisionnement de Sartorius Stedim Biotech malgré les dispositions prises pour contrecarrer une telle éventualité. Cependant, il est impossible de se prononcer avec certitude sur ce pronostic à l'heure actuelle.

La norme IFRS 16 doit être appliquée dès 2019 et vise le traitement comptable des contrats de location. Ceci se traduit par un bilan légèrement modifié à la hausse et donc par un ratio de capitaux propres un peu inférieur. Cela implique en outre l'inscription des paiements de loyers à plus long terme en tant que dépréciations au bilan et entraîne ainsi un EBITDA légèrement supérieur. Cependant, aucun changement significatif n'est engendré en termes de résultat net courant et de résultat net par action du groupe.

Dès 2019, les dépenses d'investissement sont comptabilisées à partir du flux de trésorerie et non plus du calcul du bilan ; ratio d'investissement retraité : 15,6% au 1er semestre 2018, 14,6% pour l'exercice 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.