Saudi Aramco : future cotation à Ryad... et à Tokyo ?

Saudi Aramco : future cotation à Ryad... et à Tokyo ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 29 août 2019 à 15h49

Nouvel épisode en date dans le feuilleton Saudi Aramco. Le géant pétrolier saoudien envisagerait de scinder en deux étapes son introduction en bourse, attendue comme la plus importante de l'histoire. Selon les indiscrétions obtenues par le 'Wall Street Journal', l'entreprise qui réalise le plus de bénéfices au monde souhaiterait introduire une partie de son capital sur la place saoudienne dans le courant de l'année avant de procéder à une offre internationale en 2020 ou 2021.

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman avait déjà annoncé en 2016 le projet de cession sur le marché d'environ 5% de Saudi Aramco - via une cotation aussi bien en Arabie saoudite qu'à l'international. Mais alors que Londres et Hong Kong tenaient jusqu'ici la corde, la société saoudienne pourrait finalement opter pour Tokyo comme second lieu de cotation. L'incertitude politique qui secoue les deux 'pays' aurait poussé les dirigeants saoudiens à choisir une autre place.

Selon un des plans à l'étude, l'entreprise pourrait chercher à lever jusqu'à 50 milliards de dollars dans le cadre d'une cotation nationale. Les investisseurs nationaux et internationaux auraient toutefois accès aux actions dans le cadre de cette opération. Selon les derniers bruits de couloir, Saudi Aramco espérerait toujours obtenir près de 100 Mds$ d'argent frais au global via ces deux appels au marché. À suivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.