SBM Offshore coule de 10%, l'enquête brésilienne coûte cher

SBM Offshore coule de 10%, l'enquête brésilienne coûte cher©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 06 novembre 2017 à 11h57

Rien ne semble pouvoir entamer l'optimisme qui s'est emparé du dossier TechnipFMC, qui enchaîne une cinquième séance consécutive de progression, et surtout pas les déboires de son homologue SBM Offshore. L'action du groupe néerlandais plonge de plus de 10% en fin de matinée à Amsterdam, après qu'il eut révélé que la justice américaine a réouvert une enquête pour corruption qui avait été gelée au Brésil. Le département de la justice des Etats-Unis a profité de l'implication d'un intermédiaire de nationalité américaine pour réactiver la procédure. En parallèle, il a aussi ouvert une enquête concernant les relations entre SBM et Unaoil. Le néerlandais va prendre une provision de 238 millions de dollars, en espérant trouver un compromis avec les américains pour éviter un procès.

"On savait que SBM avait déposé ses conclusions et que le DoJ faisait ses devoirs, mais le montant est bien plus élevé que nous l'avions pensé", écrit le courtier ING dans une étude parue ce matin. Mais au moins "il y a une solution, ce qui n'est pas le cas dans l'enquête brésilienne". En effet, SBM a aussi annoncé que la procédure n'a pas encore abouti au Brésil. Le plus grand flou règne encore, ce qui empêche la société de participer aux appels d'offres lancés par Petrobras, alors que c'est l'une de ses principales sources de contrats.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.