SCBSM : l'Actif Net Réévalué par action atteint 12,92 euros

SCBSM : l'Actif Net Réévalué par action atteint 12,92 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 30 mars 2018 à 07h47

SCBSM, foncière cotée sur Euronext Paris, présente ses comptes semestriels 2017-2018 (période du 1er juillet au 31 décembre 2017) arrêtés ce jour par le Conseil d'administration. Le rapport financier semestriel sera mis à la disposition du public et déposé sur le site de l'AMF ce vendredi 30 mars 2018.

60% du patrimoine à Paris

SCBSM a accéléré la dynamique d'arbitrages de son patrimoine qui permet de matérialiser la création de valeur réalisée sur des actifs matures pour renforcer la part d'actifs de bureaux situés dans le Quartier Central des Affaires (QCA) à Paris.
Sur le semestre, cette politique s'est traduite par la cession de près de 20.000 m(2) de surfaces commerciales situées dans des retail parks à Plérin (Côtes-d'Armor) et Wittenheim (Alsace) pour environ 25 ME. Depuis 2007, SCBSM aura cédé pour un montant total de plus de 220 ME, soit un taux de rotation en 10 ans supérieur à 70% permettant d'associer création de valeur (hausse continue de l'ANR) et désendettement.

La valeur totale du patrimoine ressort ainsi à 304 ME au 31 décembre 2017 contre 324 ME au 30 juin 2017, le montant des cessions étant partiellement compensé par l'accroissement de valeur sur le reste du patrimoine (+4 ME). La part d'actifs de bureaux situés dans le Quartier Central des Affaires (QCA) à Paris, au coeur de la stratégie du Groupe, s'élève à 60% du patrimoine au 31 décembre 2017 contre 54% au 30 juin 2017.

Moins de 50% de ratio d'endettement

Les fonds libérés ont ainsi permis de poursuivre le désendettement avec un ratio LTV qui passe sous la barre symbolique des 50% (49,6% contre 51,5% au 30 juin 2017). A noter que ce calcul du LTV considère intégralement l'obligation remboursable en actions ou en numéraire (ORNANE 2023) comme une dette.

A contrario, en considérant un remboursement intégral de l'ORNANE 2023 en actions auto détenues (1.193.634 titres, soit 9% du capital, au 31 décembre 2017) et/ou nouvelles, le ratio LTV ressortirait à 43,8%.

Tout en menant cette politique continue de désendettement, SCBSM a prouvé sa capacité à investir dans son patrimoine. Au cours du semestre, SCBSM aura en effet :
· Achevé la construction d'un bâtiment neuf de 2.100 m(2) à Perpignan-Rivesaltes et pour y installer un magasin Cultura en novembre 2017 ;
· Accueilli un magasin Stokomani (août 2017) et un magasin La Foir'Fouille (septembre 2017) sur plus de 4.000 m(2) au sein de son tout nouveau retail park de St Malo ;
· Poursuivi l'embellissement de ses actifs parisiens avec notamment la rénovation des façades de style Eiffel rue Réaumur et le hall d'accueil rue Poissonnière.
Stabilité du résultat récurrent avant impôt
Le résultat récurrent avant impôt ressort à 2,8 ME pour le 1er semestre 2017-2018, stable par rapport au 1er semestre de l'exercice précédent. Le Groupe a maintenu un solide niveau de résultat opérationnel, les frais financiers (impact trésorerie) étant restés stables.

Le bénéfice net ressort à 5,1 ME contre 5,7 ME au 1er semestre 2016-2017. Il est impacté par le traitement comptable des frais d'émission d'emprunts (IAS 39), en augmentation de 0,4 ME sur un an, et par une charge d'impôts de 0,8 ME.

Au 31 décembre 2017, l'Actif Net Réévalué (ANR) par action atteint 12,92 euros contre 12,32 euros au 30 juin 2017, en croissance de 5% sur le semestre. Bien qu'en recul sur un an, la décote sur ANR reste encore très élevée à ce jour (43%).

Nouvelle acquisition d'un immeuble de bureaux à Paris

SCBSM a annoncé, en janvier dernier, l'acquisition d'un nouvel immeuble de bureaux dans le quartier des Ternes à Paris. L'ensemble immobilier, situé dans le 17ème arrondissement, jouit d'une localisation de qualité, entre l'avenue des Ternes et le parc Monceau.
Immédiatement après l'acquisition et fort des études réalisées en amont, le Groupe a engagé les travaux lourds de restructuration (8 à 12 mois) et d'extension de l'actif qui totalisera plus de 1.000 m(2) de surfaces utiles à usage de bureaux. L'immeuble offrira des prestations très adaptées aux nouveaux modes de travail (grands espaces ouverts, modularité maximale, terrasses aménagées, climatisation, faux planchers techniques, grandes baies vitrées, etc...) en associant un aménagement très contemporain à une façade à l'architecture centenaire emblématique.

Cette acquisition illustre la capacité de SCBSM à poursuivre sa politique d'investissements dans Paris, tout en maintenant des critères de sélection exigeants, et à renforcer ainsi l'attractivité à long terme de son portefeuille...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU