Schneider Electric : tient bon la barre

Schneider Electric : tient bon la barre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 25 novembre 2020 à 14h55

Schneider Electric reste stable sur les 118 euros ce mercredi, alors que les avis de brokers se succèdent sur le dossier, le dernier venant de HSBC qui a relevé son objectif de cours de 120 à 135 euros ('acheter'). Jefferies avait déjà réhaussé sa cible à 98 euros ('conserver'), alors que le groupe a rehaussé ses objectifs annuels après avoir fait part d'un solide troisième trimestre.
Le fabricant de matériel électrique, dont les produits vont des chargeurs électriques pour voitures à la robotique industrielle, a publié un chiffre d'affaires de 6,458 milliards d'euros au troisième trimestre, en repli de 2,8% mais en hausse organique de 1,3%. Le consensus était positionné à 5,95 MdsE.

Fort de ce trimestre meilleur que prévu, le management vise désormais une baisse de 5% à 7% de son chiffre d'affaires 2020, contre un repli de 7% à 10% prévue en juillet, alors que la marge d'EBITA ajustée est anticipée entre 15,1% et 15,4%, contre 14,5%-15,1% précédemment. Le groupe demeure toujours engagé sur son ambition de marge d'EBITA ajusté d'environ 17% en 2022. Parmi les autres avis de brokers, RBC ('surperformer') évoquait à cette occasion une performance "nettement meilleure qu'anticipée avec des ventes supérieures d'environ 7% au consensus, qui prévoyait un déclin organique". La gestion de l'énergie et l'automatisation industrielle sont toutes deux "fortement en avance" sur les attentes, profitant de la demande refoulée et de la reconstitution des stocks... Les hausses de prix ont également contribué à la croissance au cours du trimestre, ce qui aura probablement un impact positif sur les marges. Pour le broker, la société continue à tenir ses promesses sur les aspects clés du 'cas d'investissement'...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.