Schneider Electric : un soutien de poids

Schneider Electric : un soutien de poids©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 11 juillet 2017 à 10h46

Dans les premières positions du CAC40, Schneider Electric grimpe de 1,1% à 68,4 euros après que Kepler Cheuvreux soit passé à l'achat sur la valeur. "Les douze prochains mois devraient voir un alignement favorable des planètes pour Schneider alors que les difficultés rencontrées par le groupe dans certains marchés industriels verticaux et régions géographiques devraient s'infléchir", explique le broker. "Après une période de restructuration du portefeuille d'activités, le renforcement du bilan signifie qu'un retour à une politique disciplinée de fusions-acquisitions est probable", observent également les analystes de Kepler. Une éventuelle opération avec Aveva est une "option crédible" même si la valorisation actuelle élevée du groupe britannique pourrait compliquer un tel scénario, ajoutent-ils.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Schneider Electric : un soutien de poids
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]