Scor améliore sa rentabilité avec une politique de souscription maîtrisée et la hausse des tarifs primaires

Scor améliore sa rentabilité avec une politique de souscription maîtrisée et la hausse des tarifs primaires©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 06 février 2020 à 07h50

Sur l'exercice 2019, les primes brutes émises par Scor Global P&C atteignent 7,1 milliards d'euros, correspondant à une croissance de 15,8% à taux de change constants, avec une croissance de 16,2% en réassurance et 14,4% en assurance de spécialités.

Lors des renouvellements de janvier, Scor a amélioré la rentabilité technique attendue de son portefeuille de réassurance d'environ un point, reflétant une augmentation tarifaire de 2,8%. Déployant une politique de souscription maîtrisée, SCOR a volontairement réduit les primes brutes souscrites en janvier 2020 de 4,7%, à taux de change constants. Face à l'insuffisante prise en compte des tendances de sinistralité par les marchés de réassurance, SCOR Global P&C a proactivement mis en oeuvre des mesures d'amélioration de la profitabilité de son portefeuille de réassurance, concentrées sur la réduction de sa souscription de certains traités proportionnels.

Dans son activité d'assurance de spécialités, des tendances de marché plus favorables permettent à SCOR Global P&C d'obtenir des hausses tarifaires proches de 15% en 2019, bénéficiant de l'accélération observée tout au long de l'année. Ainsi SCOR Global P&C poursuit sa croissance profitable en saisissant les opportunités de marché.

Avec son activité d'assurance de spécialités, SCOR profite pleinement d'un environnement de marché plus favorable, qui s'est traduit par une augmentation à deux chiffres de ses tarifs constatés au 1er janvier 2020. Un tel résultat démontre une nouvelle fois la pertinence de la plate-forme de gestion de risque à 360o de SCOR, présentée dans son plan stratégique "Quantum Leap".

Le marché devrait rester dynamique lors des renouvellements d'avril, juin et juillet. SCOR va renforcer la profitabilité à long terme de son portefeuille japonais, en s'appuyant sur ses relations client de long terme. Grâce au caractère relativement limité de son portefeuille de responsabilité civile aux États-Unis, SCOR est bien placé pour profiter des évolutions de marché lors des renouvellements américains à venir.

Primes et estimation de la sinistralité 2019

Au cours de l'année financière 2019, les primes brutes émises par SCOR Global P&C atteignent 7,1 milliards d'euros, menant à une croissance de 15,8% à taux de change constants, avec une croissance de 16,2% en réassurance et 14,4% en assurance de spécialités. Ces chiffres reflètent la forte croissance enregistrée au cours des campagnes successives de renouvellements en 2019 ainsi qu'au cours du deuxième semestre de 2018, en particulier aux États-Unis.

SCOR estime le coût des catastrophes naturelles du quatrième trimestre 2019 à 343 millions d'euros après rétrocession et avant impôt.

Le quatrième trimestre 2019 a été marqué par des catastrophes naturelles particulièrement dévastatrices partout dans le monde, et notamment au Japon. SCOR évalue le coût du typhon japonais Hagibis à 227 millions d'euros après rétrocession et avant impôt sur la base des informations des cédantes, en tablant sur USD 8 milliards de sinistres pour le marché dans la région. La politique de rétrocession de SCOR permettrait d'amortir de manière significative toute augmentation de l'hypothèse de sinistre de marché.

Après une révision en hausse des pertes du marché imputables au typhon japonais Faxai et à d'autres événements survenus au quatrième trimestre, SCOR évalue le coût des catastrophes naturelles à 343 millions d'euros après rétrocession et avant impôt pour les trois derniers mois de 2019 et à 665 millions d'euros après rétrocession et avant impôt pour l'ensemble de l'exercice. Tout en respectant l'appétence au risque du Groupe, et grâce à une stratégie efficace de protection du capital, SCOR Global P&C devrait enregistrer un ratio combiné net inférieur à 100% au titre de l'exercice 2019, en ce compris le coût des catastrophes naturelles.
En 2019, SCOR continue à faire preuve d'une remarquable capacité d'absorption des chocs et poursuit l'exécution de son plan stratégique "Quantum Leap" en s'appuyant sur une très solide solvabilité et sur une politique de dividendes inchangée.

Les taux de croissance enregistrés en 2019 et au 1er janvier 2020 permettent à SCOR Global P&C de confirmer son hypothèse de croissance comprise entre 4 et 8% pour la durée de son plan stratégique "Quantum Leap".

Cette campagne de renouvellements illustre la capacité de SCOR Global P&C à tirer le meilleur parti du cycle de marché, grâce à une stratégie de souscription différenciée entre ses activités de réassurance et d'assurance de spécialités.

Renouvellements P&C de janvier 2020

Les renouvellements de réassurance de janvier 2020 s'inscrivent dans la tendance observée au cours de l'année 2019, avec une accélération des hausses tarifaires en assurance commerciale de spécialités et une revalorisation plus progressive des tarifs des contrats de réassurance. L'évolution des tarifs de réassurance ne compense que partiellement l'évolution constatée de la sinistralité. Après trois années consécutives marquées par d'importants sinistres de catastrophes naturelles, la demande de réassurance reste soutenue. Toutefois, cela est atténué par l'abondance de capital alloué à la réassurance et l'insuffisante prise en compte de risques émergents, tels que le changement climatique ou l'inflation sociale sur le marché de la responsabilité civile aux Etats-Unis.

Dans ce contexte, SCOR a capitalisé sur ses relations client de longue date afin de gérer proactivement le cycle de marché, en se concentrant sur des contrats conformes à ses objectifs de profitabilité et appétit au risque...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.