Scor : un actionnaire activiste plaide pour l'offre de Covea

Scor : un actionnaire activiste plaide pour l'offre de Covea©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 18 septembre 2018 à 21h50

L'actionnaire activiste CIAM, qui posséderait moins de 1% du capital du réassureur Scor, aurait manifesté son désaccord après le rejet par Scor de l'offre d'achat formulée en août par l'assureur mutualiste Covéa (GMF, MAAF et MMA).

Selon l'édition en ligne du 'Financial Times', CIAM a écrit à la direction de Scor pour lui reprocher le rejet de cette l'offre, qui proposait 43 euros par action en numéraire aux actionnaire de Scor, ce qui représentait une prime de 21% par rapport au cours de Scor à la veille de la divulgation publique de cette proposition, le 4 septembre.

Dans une lettre adressée mardi au PDG de Scor Denis Kessler, CIAM dénonce le refus du réassureur français de discuter de cette offre avec Covéa alors qu'elle semble aller dans l'intérêt de ses actionnaires, a rapporté le 'FT'.

De nouveaux scenarii étudiés par Covéa ?

Le rejet de l'offre "illustre la volonté du conseil d'administration de Scor d'être indépendant de ses actionnaires, ce qui est clairement inacceptable", a ajouté CIAM dans cette lettre citée par le quotidien britannique. Ce dernier précise que CIAM a acquis en septembre une participation de 0,77% au capital de Scor. La firme d'investissement s'est notamment illustrée en faisant pressions sur les directions d'Ahold, de SFR et d'EuroDisney.

Selon des source citées lundi par 'Reuters', Covéa n'aurait pas dit son dernier mot dans ce dossier, et étudierait de nouveaux scenarii pour convaincre le conseil d'administration de Scor. Selon deux sources proches du dossier citées par l'agence d'information, Covéa proposerait désormais une transaction qui permettrait de conserver la cotation en Bourse du réassureur présidé par Denis Kessler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.