SEB a retrouvé une forte croissance au premier trimestre

SEB a retrouvé une forte croissance au premier trimestre
Seb électroménager

Boursier.com, publié le jeudi 22 avril 2021 à 17h55

Les ventes du groupe SEB pour le premier trimestre 2021 se sont établies à 1.852 ME, en hausse de 27,4% par rapport au 1er trimestre 2020. Cette progression inclut une croissance de 30,9% à taux de change et périmètre constants, un effet devises de -5,6% et un effet périmètre de +2,1% lié à StoreBound.

Les ventes du groupe SEB pour le premier trimestre 2021 se sont établies à 1.852 ME, en hausse de 27,4% par rapport au 1er trimestre 2020. Cette progression inclut une croissance de 30,9% à taux de change et périmètre constants, un effet devises de -5,6% et un effet périmètre de +2,1% lié à StoreBound.

SEB souligne que cette excellente performance est nourrie par l'activité Grand Public, en progression organique de 39,1%, avec notamment une demande très soutenue pour le petit électroménager et les articles culinaires, une dynamique toujours solide des ventes en ligne et un environnement globalement moins promotionnel. La base de comparaison était cependant faible avec l'effet très pénalisant sur l'activité des mesures de restriction mises en place à l'apparition de l'épidémie de Covid-19 au 1er trimestre 2020.

A contrario, l'activité Professionnelle affiche une baisse organique de son chiffre d'affaires de 26,2% par rapport à un 1er trimestre 2020 moins heurté par la crise de Covid-19 que le Grand Public. Ce retrait marqué des ventes est directement lié aux difficultés persistantes du secteur hôtellerie-restauration, à ce stade toujours majoritairement fermé.

SEB a dégagé sur ce premier trimestre 2021 un Résultat Opérationnel d'Activité (ROPA) de 198 ME, contre 18 ME au 31 mars 2020 (et 138 ME au 1er trimestre 2019). La vitalité et la qualité des ventes ainsi que le retour à une activité industrielle forte (vs des arrêts de production liés à Covid-19 au 1er trimestre 2020) sont les vecteurs principaux du redressement du ROPA au 31 mars 2021 qui intègre par ailleurs un effet devises négatif de 28 ME. Les surcoûts relatifs aux matières premières, composants et fret sont restés limités au 1er trimestre.

Le groupe anticipe des ventes encore très dynamiques au deuxième trimestre, sur un historique 2020 favorable, avec une activité Grand Public toujours tirée par une très forte demande et un rebond en Café Professionnel lié à la livraison de contrats ponctuels. SEB s'attend par ailleurs à un second semestre stable par rapport à 2020 du fait d'une base de comparaison exigeante, des incertitudes sur l'évolution de la demande en petit équipement domestique et de l'aléa sur le rythme de reprise en Café Professionnel.

Dans ces conditions et sur la base de ces hypothèses, la croissance des ventes publiées 2021 pourrait être d'environ 10%, incluant un impact devises négatif de l'ordre de - 100 ME. La marge opérationnelle d'activité pourrait être proche de 10%, incluant des surcoûts (devises, matières et composants, fret) plus impactants qu'initialement anticipé, estimés actuellement à - 140 ME sur le Résultat Opérationnel d'Activité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.