SEB : avis favorables

SEB : avis favorables©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 04 juin 2021 à 15h58

SEB monte de 0,6% à 152,30 euros, alors que le broker Oddo BHF a revalorisé le dossier de 177 à 194 euros avec un avis à 'surperformer'. Plusieurs analystes avaient déjà revu leur copie, à l'image de la SG qui est repassée à l''achat' sur le titre en visant un cours de 169 euros. Portzamparc a également relevé de 'renforcer' à 'acheter' sa recommandation sur le titre tout en rehaussant son objectif à 185 euros. Midcap Partners avait de son côté remonté sa cible à 196 euros ('achat'). Le spécialiste du petit électroménager a enregistré au premier trimestre un chiffre d'affaires de 1,85 MdE, en hausse de 30,9% à taux de change et périmètre constants. Le Résultat Opérationnel d'Activité (ROPA) a atteint 198 ME, contre 18 ME au 31 mars 2020 (et 138 ME au 1er trimestre 2019). La vitalité et la qualité des ventes ainsi que le retour à une activité industrielle forte (vs des arrêts de production liés à Covid-19 au 1er trimestre 2020) sont les vecteurs principaux du redressement du ROPA au 31 mars 2021 qui intègre par ailleurs un effet devises négatif de 28 ME, a précisé le groupe.

SEB monte de 0,6% à 152,30 euros, alors que le broker Oddo BHF a revalorisé le dossier de 177 à 194 euros avec un avis à 'surperformer'. Plusieurs analystes avaient déjà revu leur copie, à l'image de la SG qui est repassée à l''achat' sur le titre en visant un cours de 169 euros. Portzamparc a également relevé de 'renforcer' à 'acheter' sa recommandation sur le titre tout en rehaussant son objectif à 185 euros. Midcap Partners avait de son côté remonté sa cible à 196 euros ('achat'). Le spécialiste du petit électroménager a enregistré au premier trimestre un chiffre d'affaires de 1,85 MdE, en hausse de 30,9% à taux de change et périmètre constants. Le Résultat Opérationnel d'Activité (ROPA) a atteint 198 ME, contre 18 ME au 31 mars 2020 (et 138 ME au 1er trimestre 2019).
La vitalité et la qualité des ventes ainsi que le retour à une activité industrielle forte (vs des arrêts de production liés à Covid-19 au 1er trimestre 2020) sont les vecteurs principaux du redressement du ROPA au 31 mars 2021 qui intègre par ailleurs un effet devises négatif de 28 ME, a précisé le groupe.

Le groupe anticipe des ventes encore très dynamiques au deuxième trimestre, sur un historique 2020 favorable, avec une activité Grand Public toujours tirée par une très forte demande et un rebond en Café Professionnel lié à la livraison de contrats ponctuels. La croissance des ventes publiées 2021 pourrait être d'environ 10%, incluant un impact devises négatif de l'ordre de -100 ME. La marge opérationnelle d'activité pourrait être proche de 10%, incluant des surcoûts (devises, matières et composants, fret) plus impactants qu'initialement anticipé, estimés actuellement à - 140 ME sur le Résultat Opérationnel d'Activité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.