Seb : bon début d'année

Seb : bon début d'année©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 27 avril 2018 à 06h13

Au 1er trimestre 2018, le Groupe Seb réalise un chiffre d'affaires de 1,559 milliard d'euros, en progression de 2,1%, incluant une croissance organique de +7,4% et un effet devises négatif de -5,6% soit -86 ME, provenant, essentiellement, du yuan, du dollar américain, du real, du rouble et du yen.

L'ensemble des zones géographiques contribue à cette croissance, à l'exception de l'Amérique du Nord, où le lancement d'une nouvelle gamme d'électrique culinaire sous marque Krups avait constitué un facteur exceptionnel de hausse des ventes début 2017. La progression du chiffre d'affaires est en outre nourrie par la quasi-totalité des lignes de produits.

Le Résultat Opérationnel d'Activité (ROPA) du trimestre s'élève à 123 millions d'euros, incluant -15 ME d'effet devises, soit la plus grande part de l'effet attendu pour l'année. Il se compare à un ROPA du 1er trimestre 2017 de 131 ME, après impacts non récurrents de l'allocation du prix d'acquisition de WMF de 7 ME. Ainsi, à taux de change et périmètre constants (tpc) et hors ces 7 ME, le ROPA est stable sur la période, à 138 ME.

La dette financière nette au 31 mars 2018 est de 1,725 MdE, en baisse de 180 ME par rapport à fin 2017.

Perspectives

Seb rappelle que "le 1er trimestre n'est pas représentatif de l'ensemble de l'année. Pour autant, les performances du trimestre sont de qualité, sur une base historique élevée".

Face aux enjeux persistants dans certains marchés, à un environnement devises plus volatil et au renchérissement des matières premières, le Groupe sera vigilant et réactif. Le groupe est confiant dans sa capacité à poursuivre ses avancées tant dans le Petit Equipement Domestique qu'en professionnel. De fait, l'activité Café Professionnel de WMF retrouvera dès le 2e trimestre une solide dynamique grâce à la signature récente d'importants nouveaux contrats.

Dans ce contexte, Seb vise une croissance organique de ses ventes supérieure à 5%. Sur la base des parités actuelles, le Résultat Opérationnel d'Activité devrait croître de plus de 5% sur le ROPA 2017 avant impacts non récurrents de l'allocation du prix d'acquisition de WMF. Enfin, la poursuite du désendettement devrait conduire à un ratio dette nette/ Ebitda ajusté inférieur à 2 à fin 2018.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU