Seb : pas si bien ?

Seb : pas si bien ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 30 octobre 2019 à 11h08

Seb chute de 5% ce mercredi à 132 euros, alors que le groupe, sur 9 mois, a fait part d'un chiffre d'affaires de 5.114 ME, en progression de 10,5%, ce qui intègre une croissance organique de +8,1%, un effet devises de +1% et un effet périmètre de +1,4% comprenant la consolidation de Wilbur Curtis depuis le 8 février, et celle de notre joint-venture égyptienne dans sa nouvelle configuration.

Le Résultat Opérationnel d'Activité (ROPA) à fin septembre s'est établi à 407 ME, en progression de 9,3% par rapport aux 9 premiers mois de 2018.

Au 30 septembre 2019, la dette financière nette était de 2.459 ME contre 2.105 ME à fin septembre 2018 à saisonnalité identique. Elle intègre la constatation de la dette IFRS 16, pour 344 ME, ainsi que les acquisitions de Wilbur Curtis et de Krampouz.

Ajustement en baisse

Seb a ajusté légèrement son objectif 2019 de croissance organique des ventes, qui devrait s'établir entre +6% et +7%, contre plus de 7% annoncé fin juillet. Le groupe a confirmé par ailleurs son objectif d'une progression autour de +6% de son Résultat Opérationnel d'Activité 2019 publié, dans un contexte devises et matières qui s'avère plus favorable qu'anticipé...

"Nous relevons nos attentes de CA annuel à 7.398 ME, contre 7.371 ME, mais révisions en baisse la MOPA attendue à 10% contre 10,1%, ainsi que le cadencement pour les années suivantes" commente Portzamparc dont l'objectif de cours est revu de 175 à 164 euros avec un avis inchangé à "renforcer".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.