SEB : question d'impact

SEB : question d'impact©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 09 avril 2020 à 12h56

SEB revient en arrière de 0,5% à 114,50 euros ce jeudi, alors que concernant les effets de l'épidémie de Covid-19 sur ses activités et, comme beaucoup d'autres entreprises, le groupe renonce à ses objectifs 2020 et réduit son dividende. Dans un contexte de crise inédite, la trajectoire de croissance organique des ventes et de progression du résultat opérationnel d'activité hors Covid-19 mentionnée préalablement n'est plus de mise. L'ampleur et la complexité de cette crise sanitaire sans précédent ainsi que les incertitudes significatives concernant la sortie de crise ne permettent pas encore au management d'en quantifier précisément les impacts sur l'ensemble de l'exercice, mais le chiffre d'affaires et le ROA 2020 seront en baisse sensible.

Une perte de revenus d'environ 270 ME au premier trimestre

A plus court terme, le Groupe estime que la perte de chiffre d'affaires (Grand Public et Professionnel) devrait être de l'ordre de 270 ME sur le premier trimestre, intégrant 180 ME, provenant très majoritairement de Chine (comprenant l'impact très pénalisant de Covid-19 et l'effet de l'historique élevé du Chinese New Year de début 2019) soit significativement moins que l'estimation communiquée fin février (250 ME) ; et 90 ME provenant essentiellement de l'Europe et des Amériques, en particulier au mois de mars.
Compte tenu de la propagation en cours de l'épidémie, le groupe anticipe une perte de chiffre d'affaires qui devrait être sensiblement supérieure à ce montant au 2e trimestre.

Le groupe s'adapte au contexte et aux impératifs de court terme à travers des mesures de réduction de coûts, d'ajustements de ses investissements et de strict contrôle de sa trésorerie, notamment de son besoin en fonds de roulement. La structure de financement est saine, équilibrée en termes d'instruments et de maturité, et dépourvue de covenants financiers. Le Groupe dispose en outre d'une ligne de crédit syndiquée de 960 ME non tirée à ce jour.

Dividende réduit d'un tiers

Dans une optique de solidarité et de responsabilité envers toutes les parties prenantes et de préservation des ressources du Groupe, le Conseil d'administration a décidé de réduire d'un tiers, par rapport au dividende versé en 2019, le montant qui sera versé aux actionnaires en 2020 au titre de l'exercice 2019. Le dividende proposé à l'Assemblée générale du 19 mai sera donc de 1,43 euro par action. Pour les actionnaires détenteurs d'actions inscrites au nominatif depuis plus de 2 ans, le dividende sera majoré d'une prime de fidélité de 10%, portant le dividende à 1,57 euro par action (quantité de titres donnant droit à prime limitée à 0,5% du capital). La date de détachement du coupon de l'action est fixée au 22 mai et celle du paiement du dividende au 26 mai 2020.

Les dirigeants mandataires sociaux réduiront leur rémunération versée en 2020 conformément à la recommandation publiée par l'AFEP le 29 mars dernier (réduction de 25% au prorata de la durée d'application en 2020 des mesures du chômage partiel) et le conseil d'administration a décidé de réduire sa rémunération annuelle due en 2020 dans les mêmes conditions...

AG en ligne

Compte tenu des circonstances et dans l'incertitude concernant la fin du confinement en France, l'Assemblée générale convoquée pour le 19 mai 2020 au Pavillon Vendôme à Paris se tiendra sans la présence physique des actionnaires au siège de la société à Ecully (Rhône).
Dans ce contexte, le vote par correspondance sera l'unique façon d'exprimer un vote. Ainsi, préalablement à la tenue de la réunion à huis-clos, les actionnaires sont invités à remplir le formulaire de vote par correspondance soit en votant ou en s'abstenant pour chaque résolution, soit en donnant pouvoir au Président.

Portzamparc parle d'une "impact significatif au T1 pour la Chine mais finalement moindre qu'anticipé en première approche". L'analyste ne change pas ses attentes révisées en début de semaine, de quoi viser un cours de 125 euros en restant à "conserver" sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.