Séché Environnement : résilience confirmée

Séché Environnement : résilience confirmée©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 mars 2021 à 09h59

Séché Environnement a publié un chiffre d'affaires contributif de 672,5 millions d'euros en recul limité de 2,2% par rapport à 2019 (en données publiées) et de -2,8% (à périmètre et change constants). Séché Environnement confirme ici la résilience de ses activités en France, et pour une large part, à l'International. L'Excédent Brut d'Exploitation (EBE) s'est établi à 137 ME en légère hausse de +1,2% par rapport à 2019 extériorisant une progression sensible de la rentabilité brute opérationnelle à 20,4% du chiffre d'affaires contributif (19,7% en 2019). Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) affiche une quasi-stabilité par rapport à 2019, à 47,5 ME (47,8 ME en 2019), traduisant une légère amélioration de la rentabilité opérationnelle courante à 7,1% du chiffre d'affaires contributif (7% en 2019).

Séché Environnement a publié un chiffre d'affaires contributif de 672,5 millions d'euros en recul limité de 2,2% par rapport à 2019 (en données publiées) et de -2,8% (à périmètre et change constants). Séché Environnement confirme ici la résilience de ses activités en France, et pour une large part, à l'International.
L'Excédent Brut d'Exploitation (EBE) s'est établi à 137 ME en légère hausse de +1,2% par rapport à 2019 extériorisant une progression sensible de la rentabilité brute opérationnelle à 20,4% du chiffre d'affaires contributif (19,7% en 2019). Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) affiche une quasi-stabilité par rapport à 2019, à 47,5 ME (47,8 ME en 2019), traduisant une légère amélioration de la rentabilité opérationnelle courante à 7,1% du chiffre d'affaires contributif (7% en 2019).

Le Résultat opérationnel supporte diverses charges à hauteur de (3,3) ME notamment liées à la structuration du Groupe à l'International (sommes acquittées pour la recherche d'acquisitions de cibles, charges relatives à l'entrée d'un partenaire B-BBEE en Afrique du Sud ...) et s'établit à 44,2 ME, soit 6,6% du chiffre d'affaires contributif (46,8 ME au 31 décembre 2019, soit 6,8% du chiffre d'affaires contributif).
Après comptabilisation d'une charge d'impôt de -8,4 ME, le Résultat net part du Groupe s'inscrit à 13,8 ME soit 2,1% du chiffre d'affaires contributif (18,9 ME au 31 décembre 2019, ou 2,8% du chiffre d'affaires contributif).

Situation financière solide

Le groupe a extériorisé au 31 décembre 2020 un cash-flow opérationnel disponible de 63,3 ME (48,8 ME en 2019, soit une progression de +30% sur la période). Le taux de conversion cash ressort à 46% de l'EBE, niveau sensiblement supérieur à l'objectif fixé par le groupe pour 20208, de 35%.
La trésorerie disponible s'établit à 105,2 ME au 31 décembre (92,3 ME un an plus tôt) et contribue à conforter une situation de liquidité de 275,3 ME (287,3 ME fin 2019). La ligne de liquidités qui avait été tirée au 1er semestre 2020 a été intégralement remboursée au cours du 2e semestre.
La dette financière nette (IFRS) s'est inscrite en léger retrait, à 450,2 ME au 31 décembre 2020 (456,2 ME un an plus tôt).
Le levier financier s'affiche à un niveau inchangé de 3,1x EBE (3,1x il y a un an), très en-deçà du covenant bancaire fixé à 3,95x et pouvant être porté à 4,25x en cas d'acquisition.

"Nous tablions déjà sur une solide année 2021... Ce scénario est conforté par cette publication et pourrait être relevé post réunion de présentation des résultats, tout comme notre objectif de cours" commente Portzamparc qui reste à l'achat en visant un cours de 51,10 euros en attendant... Le titre recule de 1,8% à 48,60 euros ce mardi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.