Séché Environnement : solide semestre ; confiance affichée

Séché Environnement : solide semestre ; confiance affichée©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 09 septembre 2019 à 19h30

Avec un chiffre d'affaires contributif en hausse de +18,8%, à 329,8 millions d'euros, le 1er semestre 2019 confirme la dynamique de croissance organique de Séché Environnement sur ses principaux marchés en France et à l'International, renforcée par la contribution des acquisitions de la période. A périmètre et changes constants, le chiffre d'affaires contributif s'établit à 286,6 ME marquant une hausse de +3,2%, en ligne avec les attentes.

L'Excédent Brut d'Exploitation au 30 juin atteint 63,6 ME, soit 19,3% du chiffre d'affaires contributif, marquant une progression de +22,8% par rapport à l'an passé. A périmètre constant, l'EBE se serait établi à 57 ME, en hausse de +10% portant la rentabilité brute d'exploitation à 19,9% du chiffre d'affaires contributif de ce périmètre (18,7% au 30 juin 2018).

Le ROC atteint 22,1 ME, marquant une hausse de +6,8% par rapport au 30 juin 2018, soit 6,7% du chiffre d'affaires contributif (7,4% au 30 juin 2018). Il comptabilise les effets de la 1ère application de la norme IFRS 16 à hauteur de +0,3 ME. A périmètre constant, le ROC se serait établi à 19,4 ME, soit une rentabilité opérationnelle courante de 6,8% du chiffre d'affaires contributif de ce périmètre au 30 juin 2019.

Le Résultat Opérationnel (RO) s'affiche à 21,6 ME, soit 6,6% du chiffre d'affaires contributif, marquant une hausse de +15,5% par rapport au RO au 30 juin 2018 (18,7 ME soit 6,7% un an plus tôt).

Le résultat net part du Groupe s'établit à 7,6 ME soit 2,3% du chiffre d'affaires contributif. Hors impact de la 1ère application de la norme IFRS 16 pour (0,2) ME, il se serait établi à 7,8 ME (9,2 ME au 30 juin 2018).

"Le 1er semestre 2019 a été caractérisé par un rythme soutenu d'acquisitions à l'International et par un bon niveau d'activité et de solides résultats opérationnels sur le périmètre historique, qui confirment la pertinence de la stratégie de croissance rentable de Séché Environnement", commente Joël Séché, Président - Directeur général de Séché Environnement.

Solide situation financière et forte liquidité

Les investissements industriels comptabilisés nets s'affichent à 27,3 ME au 30 juin 2019 (24,3 ME un an plus tôt). Cette évolution traduit, au-delà du changement de périmètre, la progression des investissements de développement sur la période (9,6 ME vs. 1,7 ME au 30 juin 2018). Les investissements industriels récurrents sont maîtrisés au regard des évolutions de périmètre, à 6,1% du chiffre d'affaires contributif (7,1% il y a un an). Le cash flow libre est en très forte progression par rapport au 30 juin 2018, à 35 ME (11,6 ME).

La trésorerie disponible atteint 94,3 ME au 30 juin (46,1 ME un an plus tôt) et contribue à l'amélioration sensible de la situation de liquidité du Groupe par rapport au 30 juin 2018, à 289,1 ME (105,9 ME au 30 juin 2018). L'endettement net bancaire s'établit à 390,4 ME au 30 juin (318,9 ME un an plus tôt). Cette évolution reflète les investissements financiers nets réalisés au 1er semestre en lien avec la politique d'acquisitions, à hauteur de +68,7 ME, ainsi que les effets de périmètre, non cash, à hauteur de +25,8 ME.

Le levier financier (DFN/ EBE) s'affiche à 3,2x, en légère dégradation par rapport au 30 juin 2018 (3x) compte tenu de l'importance des acquisitions réalisées sur le 1er semestre 2019 et de leur contribution partielle à l'EBE de la période. Suite aux différents refinancements intervenus au cours des 12 derniers mois, la maturité de la dette passe de 3,8 ans au 30 juin 2018 à 6 ans au 30 juin 2019.

Perspectives

Dans un contexte de marchés favorablement orientés sur le moyen terme, l'exercice 2019 se comparera à un exercice 2018 particulièrement porteur, en France notamment, et s'inscrit dans un environnement macro-économique plus incertain en France comme à l'International.

Ces perspectives bien orientées permettent à Séché Environnement de confirmer ses objectifs pour l'exercice 2019 :
- Chiffre d'affaires à périmètre constant :
-> Périmètre France : croissance de qualité, au regard d'un exercice 2018 particulièrement porteur ;
-> Périmètre International : développement organique soutenu, même si l'activité de certaines filiales (notamment Solarca) se compareront à une base 2018 exigeante ;
- Levier financier (Dettes financières nettes/ EBE) de l'ordre de 3x en milieu de cycle ;
- Capacité à atteindre, voire dépasser dès 2019, les principaux objectifs financiers fixés pour 2020 lors de l'Investor Day du 26 juin 20183.

Séché Environnement est confiant sur sa capacité à faire progresser l'ensemble de ses résultats en 2019 par rapport à 2018, à périmètre constant.

"Le second semestre 2019 devrait conforter la performance économique du 1er semestre, avec notamment, à l'International, la montée en puissance du périmètre récemment acquis au Pérou et en Afrique du Sud, et en France, le retour à un niveau d'activité élevé dans les métiers de services. Ces perspectives favorables renforcent notre confiance dans la capacité de Séché Environnement à faire progresser l'ensemble de ses résultats en 2019 par rapport à 2018 et d'atteindre, voire de dépasser dès 2019, certains des objectifs économiques ou financiers fixés pour 2020. Pour cette raison, j'ai souhaité que soient présentés courant décembre 2019 les nouveaux objectifs stratégiques à horizon 2022 en matière d'activité et de performance opérationnelle, qui réaffirmeront notre profil de croissance pérenne et créatrice de valeur", conclut Joël Séché.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.