Selectirente : l'ANR recule de 4,3% au 1er semestre

Selectirente : l'ANR recule de 4,3% au 1er semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 16 septembre 2020 à 22h22

Le chiffre d'affaires de Selectirente ressort à 8,2 millions d'euros au 1er semestre 2020, en hausse de +16,5% par rapport au 1er semestre 2019. Les loyers seuls progressent de +17,8 % par rapport au 1er semestre 2019.

Selectirente affiche un résultat courant après impôt de 3,09 ME au 1er semestre, en hausse de +17,8% sur 1 an. Cette forte progression s'explique à la fois par la hausse des revenus locatifs liée aux investissements réalisés fin 2019 et au 1er trimestre 2020 et, dans une moindre mesure, par la réduction des charges financières. En outre, l'investissement de 9,2 ME en titres de participation de la foncière Vastned Retail NV a permis de percevoir 0,5 ME de dividendes en produits financiers.

Le résultat net et le cash-flow courant affichent des progressions en ligne avec la bonne performance opérationnelle du portefeuille, soit des hausses respectives de +14,4% à 2,62 ME et +32,4% sur un an, à 6,42 ME.

Le patrimoine réévalué de Selectirente s'établit à 356,9 ME hors droits au 30 juin (315,4 ME au 31 décembre 2019), soit une hausse de +13,2%. Le patrimoine immobilier direct de Selectirente fait l'objet d'évaluations indépendantes sur un rythme semestriel.

L'actif net réévalué par action triple net en normes EPRA ressort à 85,64 euros au 30 juin 2020 (89,52 euros au 31 décembre 2019), soit une baisse de -4,3% principalement due au versement du dividende annuel de 3,50 euros par action et à la légère baisse des valeurs d'expertises. L'impact est de -3,9% sur l'ANR triple net au 30 juin 2020 par rapport à celui du 31 décembre 2019

Perspectives

Les perspectives pour l'année 2020 restent incertaines au regard des conséquences de l'épidémie du Covid-19 et notamment du rythme et de l'ampleur de la reprise économique suite au déconfinement. La société reste néanmoins confiante et compte s'appuyer sur ses fondamentaux robustes afin de traverser cette période : emplacements, qualité des actifs et mutualisation du risque locatif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.