Sensorion annonce deux présentations au congrès AAO-HNSF 2019 à la Nouvelle Orléans

Sensorion annonce deux présentations au congrès AAO-HNSF 2019 à la Nouvelle Orléans©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 17 septembre 2019 à 07h40

Sensorion société biopharmaceutique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pathologies de l'oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, présenté deux posters lors du congrès annuel de l'Académie Américaine d'Otorhinolaryngologie, et de la Fondation Chirurgicale Tête et Cou (AAO-HNSF) qui se tient à la Nouvelle Orléans (Louisiane) du 15 au 18 septembre 2019.

Le premier poster est intitulé "SENS-111 Maintient les Fonctions Cognitives chez les Volontaires Sains en Comparaison à la Méclizine". L'étude a démontré que SENS-111, par rapport au placebo, n'a pas d'effet sédatif ni de conséquences sur la vigilance, la cognition et la mémoire de travail, certifiés par la batterie de tests VigTrack et Pepsy. Ces données sont également confirmées par les auto-évaluations des sujets sur l'échelle de "Stanford Sleepiness Scale" (SSS). En revanche, l'étude a confirmé l'impact négatif de la Méclizine (50 mg) sur la vigilance et la sédation. L'effet secondaire le plus important et le plus limitant de la sédation est qu'il va à l'encontre du fonctionnement normal et du processus de rétablissement naturel du vertige via la compensation centrale. L'impact de ces résultats sur le rétablissement à long terme d'un vertige aigu devra être confirmé par des essais cliniques.

La deuxième présentation est intitulée "Corrélations entre les niveaux plasmatiques de prestine et les DPOAE (Distortion Product OtoAcoustic Emissions) après une perte auditive induite par un bruit modéré" menée en collaboration avec le Dr Kourosh Parham de UConn Health (University of Connecticut, USA); cette étude décrit une forte corrélation entre l'amplitude de perte des DPOAE* et les modifications de niveaux plasmatiques de prestine circulant dans un modèle animal de pertes auditives induites par un bruit modéré et variable.

Ces résultats renforcent la collaboration fructueuse avec le groupe du Dr Parham sur le potentiel de la protéine prestine spécifique à l'oreille interne en tant que biomarqueur circulant, avec des résultats prometteurs dans un modèle de perte auditive très sévère induite par le bruit ; article publié en début d'année dans la revue scientifique "Hearing Research" (Parham K et al., 2019 Noise-induced trauma produces a temporal pattern of change in blood levels of the outer hair cell biomarker prestin, Hear Res, 371:98-104).

DPOAE* (Distortion Product Otoacoustic Emissions) : produits de distorsion d'émissions oto-acoustiques (FR).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.