Sensorion : données précliniques encourageantes

Sensorion : données précliniques encourageantes©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 janvier 2021 à 08h36

Sensorion annonce des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d'audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l'électrode. Le SENS-401 a également montré une réduction statistiquement significative de l'impédance de l'électrode. Il a été démontré que l'impédance est associée à un traumatisme lors de l'insertion de l'électrode et à une réponse à des corps étrangers accrue autour de l'électrode.

"Les implants cochléaires sont très efficaces dans le traitement des pertes auditives sévères à profondes. Toutefois, la préservation de l'audition résiduelle chez les patients atteints de formes moins sévères de perte auditive qui reçoivent des implants cochléaires pourrait apporter un bénéfice substantiel à cette population", a déclaré Nawal Ouzren, Directrice Générale de Sensorion. "Ces résultats précliniques sont très encourageants ; ils montrent que le SENS-401 a le potentiel d'aider les patients après la pose d'un implant cochléaire avec un effet otoprotecteur qui pourrait améliorer leur qualité de vie".

Le programme préclinique a été mené dans le cadre d'une collaboration entre Sensorion et Cochlear, leader mondial des solutions auditives implantables. L'étude a testé si le SENS-401 avait le potentiel d'améliorer la préservation de l'audition résiduelle après l'implantation cochléaire. Une électrode éluant le SENS-401 ou un placebo a été implantée dans un modèle préclinique validé d'implantation cochléaire. Le critère principal de l'étude était la perte auditive fonctionnelle, évaluée par la technique des Potentiels Evoqués Auditifs (PEA).

Dans cette étude préclinique contrôlée versus placebo, une meilleure audition à 34 semaines a été obtenue (à une fréquence située au-delà de la position de l'électrode) lorsque l'implantation cochléaire était réalisée en combinaison avec SENS-401 que lorsque celle-ci était réalisée en combinaison avec un placebo. La perte d'audition était statistiquement significative et inférieure de 9,6 décibels, dans le groupe traité avec le SENS- 401 par rapport au groupe placebo. Une tendance positive, non statistiquement significative, a été observée dans d'autres fréquences pour le groupe traité avec SENS-401. Fait encourageant, le groupe traité avec SENS- 401 a également montré une réduction statistiquement significative de 2,2kOhm de l'impédance de l'électrode, en moyenne sur les différents canaux de stimulation, par rapport au groupe placebo.

Sensorion et Cochlear évaluent les prochaines étapes, incluant de potentielles études cliniques avec SENS-401 chez les patients porteurs d'implants cochléaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.