Services Pétroliers : Bruxelles veut plus d'éléments sur l'opération Halliburton / Baker Hughes

Services Pétroliers : Bruxelles veut plus d'éléments sur l'opération Halliburton / Baker Hughes

Bourbon pétrole service maritime

Boursier.com, publié le lundi 03 août 2015 à 10h40

L'examen du projet de rapprochement entre Halliburton et Baker Hughes, dans les services pétroliers, va prendre plus longtemps que prévu en Europe. L'exécutif communautaire a estimé que le dossier de soumission de la concentration n'est pas complet. La date butoir initiale du 27 août n'est donc plus d'actualité, ainsi que se l'est fait confirmer Bloomberg par un porte-parole à Bruxelles.

Halliburton a précisé que les demandes additionnelles de la Commission européenne portaient sur un petit nombre d'éléments. Le groupe a également apporté des indications supplémentaires dans le cadre de l'examen de l'opération côté américain. Il y a dix jours, des rumeurs avaient fait état d'un courant d'opposition au rapprochement des deux entreprises, qui sont numéro deux et trois des services pétroliers (derrière le géant Schlumberger). Les mesures correctrices proposées comprennent des cessions d'actifs, mais rien ne dit qu'elles sont suffisantes, à ce stade.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Services Pétroliers : Bruxelles veut plus d'éléments sur l'opération Halliburton / Baker Hughes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]