SES-imagotag : les résultats basculent dans le rouge au premier semestre

SES-imagotag : les résultats basculent dans le rouge au premier semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 18 septembre 2018 à 18h05

Au premier semestre 2018, SES-imagotag n'a enregistré qu'un EBITDA légèrement positif, à 0,1 ME (contre 7,3 ME au premier semestre 2017) et un résultat opérationnel en perte de 6,5 ME (+1 ME au premier semestre 2017). Ce recul s'explique principalement par le faible volume d'étiquettes VUSION produites au cours du semestre. Compte tenu du moindre chiffre d'affaires et de la hausse des charges d'exploitation courantes, l'EBITDA n'est que légèrement positif sur les 6 premiers mois de 2018 (0,1 ME).

Les livraisons ayant été limitées au premier semestre 2018, le chiffre d'affaires avait reculé de 15% à 81,2 ME.

Les amortissements ont augmenté de 1,2 ME, passant de -3,9 ME à -5,1 ME, en raison du lancement opérationnel de plusieurs projets de R&D. Compte tenu de la possibilité de recouvrement des pertes fiscales enregistrées par les entités du Groupe, un différé d'impôt de 1,9 ME a été constaté à fin juin 2018. Au total, le groupe enregistre une perte nette de -4,7 ME, alors qu'il affichait un résultat légèrement positif de 0,7 ME pour la même période de l'an dernier.

À la fin du mois de juin 2018, la trésorerie disponible et la dette financière s'établissaient respectivement à 35,7 ME et 49 ME.

Grâce à l'augmentation des capacités de production au second semestre, SES-imagotag attend toujours un chiffre d'affaires en hausse par rapport au premier semestre et annonce que même s'il subsiste encore quelques retards dans la montée en puissance industrielle de certains formats/tailles de la gamme VUSION, les problèmes industriels rencontrés en 2018 seront réglés d'ici la fin de l'année. Le groupe confirme ainsi une croissance annuelle d'environ 20% grâce à un solide quatrième trimestre.

Au cours des 12 derniers mois, SES-imagotag rappelle avoir conclu des nouveaux contrats dont la valeur cumulée s'établit à 240 ME, apportant une forte visibilité sur la croissance qui devrait s'accélérer en 2019. Plusieurs nouveaux pilotes ayant également démarré avec de grandes enseignes dans le monde, SES-imagotag s'attend à continuer de développer son carnet de commandes avec la signature de nouveaux contrats importants. Si l'Europe reste le marché principal d'étiquettes électroniques, de nouvelles zones géographiques (Asie, Amérique) dans lesquelles SES-imagotag a beaucoup investi l'an dernier, vont prendre de l'ampleur et devraient représenter environ 20% du chiffre d'affaires global en 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.