SES-imagotag : une année record !

SES-imagotag : une année record !©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 20 février 2020 à 18h07

SES-imagotag affiche un chiffre d'affaires annuel de 247,4 ME (+31,7%), dépassant légèrement l'objectif de +30% fixé pour l'année, permettant au groupe d'être en bonne voie pour atteindre l'objectif 2022 de 800 ME de chiffre d'affaires annuel. Les ventes à l'international progressent de +40,2% à 180 ME, grâce à une forte présence sur les principaux marchés européens ainsi que sur de nouvelles zones situées hors Europe sur lesquelles SES-imagotag a fait d'importants efforts d'investissements au cours des dernières années. Ses clients internationaux se montrent de plus en plus réceptifs aux avantages de sa plateforme VUSION offrant aux magasins une solution omnicanale agile et totalement intégrée. La part des ventes à l'international représente sur l'exercice plus de 70% du chiffre d'affaires.

La France a vu ses ventes augmenter de +13,3%, avec un chiffre d'affaires à 67,4 millions d'euros. "Il s'agit d'une performance relativement robuste sur ce marché mature. Il n'en demeure pas moins une source importante de revenus, qui devrait continuer à croître", explique le groupe.

Les prises de commandes enregistrent un niveau record à 336,5 millions d'euros, soit une hausse de +34% par rapport à l'année précédente. Cette progression a été particulièrement marquée au second semestre (+88,3%). L'augmentation du volume de commandes résulte principalement de l'adoption croissante de la plateforme VUSION SES-imagotag par les commerçants physiques, qui sont à la recherche de solutions agiles, compatibles avec leurs plateformes informatiques existantes et en mesure de satisfaire la demande croissante en faveur d'une offre client omnicanale totalement intégrée. "Le taux élevé de conversion des pilotes en commandes fermes et le carnet de commandes bien diversifié par rapport aux années précédentes sont particulièrement encourageants", indique SES-imagotag.

Une part significative de la production, notamment les modules d'écrans E-Paper, se situant en Chine, le groupe précise que l'impact de l'épidémie de Coronavirus pourrait affecter, dans une certaine mesure, les délais de livraisons au premier trimestre. Dans l'hypothèse d'une maîtrise à court terme de la situation, la croissance 2020 devrait toutefois poursuivre son accélération de +50% pour atteindre un chiffre d'affaires compris entre 370 ME à 400 ME, dont la part des ventes hors Europe représentera environ 25% du total (contre 14% en 2019).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.