SES réalise 227 ME de bénéfices au 1er semestre ; l'action sur orbite

SES réalise 227 ME de bénéfices au 1er semestre ; l'action sur orbite©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 27 juillet 2018 à 16h57

En séance, l'action SES bondit de 13,3% à 17,46 euros. Le groupe a publié des comptes semestriels rassurants pour les marchés, avec de solides perspectives confirmées pour 2020.

Au 1er semestre 2018, le chiffre d'affaires publié de SES ressort à 981,4 millions d'euros (1er semestre 2017 : 1,048 milliard d'euros), en baisse de 0,5% à taux à taux de change constants. Le chiffre d'affaires récurrent est de 961,4 ME, en progression de +1,5% avec SES Vidéo s'inscrit en repli de -2,3% et SES Networks en hausse de 10,6%.

La marge d'Ebitda s'élève à 63,3% au 1er semestre 2018 (65,5% au1er semestre 2017) et à 64,1% en excluant les charges de restructuration de 8,4 ME.

Le résultat net part du Groupe s'inscrit à 227,7 ME (275,5 ME au 1er semestre 2017).

Le cash-flow disponible avant opérations de financement s'établit à 438,7 ME, en hausse de +16,9% par rapport au 1er semestre 2017.

Les prévisions financières de chiffre d'affaires et d'Ebitda sont réaffirmées pour 2018, avec un chiffre d'affaires devant se situer dans la portion haute de la fourchette de revenus, ce qui supporte le montant induit d'Ebitda des prévisions au-delà de 1,27 MdE. Le profil de marge d'Ebitda sera toutefois réduit.

Perspectives

Les prévisions de chiffre d'affaires de 2020 sont maintenues pour SES Networks, mais reflètent des prévisions plus prudentes pour SES Vidéo. Les marges d'Ebitda de 2020 reflètent l'évolution du mix d'activités de SES avec une contribution plus importante de SES Networks et des attentes inférieures pour SES Vidéo.

Les solides résultats enregistrés au 1er semestre 2018 sont conformes à nos attentes et s'inscrivent dans la continuité de la dynamique observée au 1er trimestre. Le retour à la croissance de notre chiffre d'affaires récurrent est une très bonne nouvelle ; cette progression est portée par l'excellente performance de notre activité Networks et, en particulier, des solutions aéronautiques et des services aux administrations publiques. Notre coeur d'activités a sécurisé d'importants renouvellements sur nos voisinages vidéo en Europe occidentale et aux États-Unis, ainsi que de nouveaux accords en vue d'étendre les plates-formes vidéo en Amérique latine et en Europe orientale, indique Steve Collar, Président et Directeur général. L'année 2020 s'annonce solide. Nous avons réduit nos attentes sur notre activité Vidéo et ajusté en conséquence nos attentes sur les marges d'Ebitda; celles-ci reflètent également l'importance croissante de SES Networks dans notre mix d'activités ainsi que l'importance des solutions bout en bout dans ces segments. Dans l'ensemble, SES reflète une santé saine avec un important et profitable business Vidéo couplé avec un business Networks dynamique et différencié délivrant une croissance à deux chiffres dans le futur proche.

Le dirigeant conclut : Concernant la bande de fréquence C aux États-Unis, je me réjouis de la volonté de la FCC (Federal Communications Commission) de préserver les utilisateurs historiques contre les interférences nuisibles, ainsi que la place de premier plan accordée par la Commission, lors de sa récente réunion, à notre solution basée sur le marché. Notre proposition pourra aboutir à un accord clé gagnant-gagnant, libérant rapidement un spectre important de fréquences en bandes intermédiaire pour soutenir le déploiement de la 5G aux Etats-Unis, tout en protégeant et en améliorant nos voisinages de distribution vidéo pour les dizaines de millions de foyers qu'ils desservent.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU