Showroomprivé : prises de bénéfices

Showroomprivé : prises de bénéfices©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 février 2021 à 10h56

Victime de prises de profits, Showroomprivé cède 1,3% à 3,5 euros au lendemain de l'annonce d'un chiffre d'affaires annuel historique, à près de 700 ME. Le groupe de vente en ligne a vu sa croissance dépasser les 23% au quatrième trimestre, confirmant ainsi l'excellente dynamique dans laquelle est engagé le groupe depuis le début du deuxième trimestre 2020. Fort de cette croissance et des pleins effets du plan de performance 2018-2020 (optimisation des process, rationalisation logistique, réduction des coûts), le management a revu à la hausse son niveau d'EBITDA qui est désormais estimé à plus de 40 millions d'euros, contre plus de 30 ME précédemment

Victime de prises de profits, Showroomprivé cède 1,3% à 3,5 euros au lendemain de l'annonce d'un chiffre d'affaires annuel historique, à près de 700 ME. Le groupe de vente en ligne a vu sa croissance dépasser les 23% au quatrième trimestre, confirmant ainsi l'excellente dynamique dans laquelle est engagé le groupe depuis le début du deuxième trimestre 2020. Fort de cette croissance et des pleins effets du plan de performance 2018-2020 (optimisation des process, rationalisation logistique, réduction des coûts), le management a revu à la hausse son niveau d'EBITDA qui est désormais estimé à plus de 40 millions d'euros, contre plus de 30 ME précédemment

Cette publication par anticipation très rassurante vient confirmer le rebond de l'activité du groupe sur les derniers mois, associé à une forte amélioration de la rentabilité, souligne Oddo BHF. Si l'effet d'aubaine lié à la crise sanitaire est important sur 2020, le broker est conforté dans la pérennité du business model du groupe avec des fondamentaux plus solides (portefeuille de marques de meilleure qualité, base de clientèle qualifiée) et un accent porté sur la rentabilité très rassurant qui devrait permettre à la société de générer un bon niveau de trésorerie. Après avoir relevé ses estimations de résultats et son objectif de cours de 3 à 4,5 euros, l'analyste confirme son avis 'surperformer' alors que la valorisation reste raisonnable (VE/CA 2021 de 0,5x).

Le titre affiche un gain de plus de 20% depuis le premier janvier et a été quasiment multiplié par trois depuis son point bas de début novembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.