Showroomprivé : un titre soldé ?

Showroomprivé : un titre soldé ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 14 mars 2018 à 13h12

Suite à un roadshow avec l'équipe dirigeante de Showroomprivé, Oddo BHF réitère ses réserves sur le titre au motif que les perspectives court terme sont mitigées et les relais de croissance hypothétiques. L'opinion du broker est maintenue à "neutre" et l'objectif toujours fixé à 7,20 euros malgré un abaissement des estimations sur 2018.

Oddo BHF pense que la première moitié de l'exercice en cours va être compliquée pour le groupe de e-commerce en raison notamment des achats fermes effectués en fin d'année dernière sur des articles d'hiver mal négociés qui continueront de peser, en particulier au T1. Le broker s'attend aussi à une hausse des charges opérationnelles sous l'effet des recrutements réalisés ou prévus, et à une dégradation de la marge brute, ce qui relativise la sous-valorisation apparente du titre (valeur d'entreprise/CA de seulement 0,4 à horizon 2019).

Long chemin vers la recovery

L'intermédiaire financier retient aussi de son entretien avec le management la volonté de celui-ci de se remobiliser sur l'opérationnel après les nombreux dossiers qui ont détourné l'attention en 2017 (intégration plus compliquée que prévu de Saldi Privati, rachat de BeautéPrivée, négociations opérationnelles et capitalistiques avec Conforama puis avec Carrefour). Oddo BHF souligne aussi dans son analyse la décision du groupe de réinternaliser une partie de la logistique, mais aussi 10 chantiers de synergies identifiées avec Carrefour (en cours de chiffrage) et un plan 2020 qui sera mis à jour après les comptes du S1 2018.

"Même si le discours est à première vue convaincant et pragmatique, il reste un important travail de redressement à effectuer pour revenir à un rythme de croissance et à un niveau de marges plus normatifs", conclut malgré tout le broker, visiblement échaudé par la succession de warning en 2017.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.