Société des Bains de Mer : chiffre d'affaires 2018/2019 en hausse de 11%

Société des Bains de Mer : chiffre d'affaires 2018/2019 en hausse de 11%
Monaco port

Boursier.com, publié le jeudi 30 mai 2019 à 07h36

La Société des Bains de Mer et ses filiales ont réalisé un chiffre d'affaires de 526,5 millions d'euros pour l'ensemble de l'année sociale 2018/2019, contre 474,6 millions d'euros en 2017/2018, soit une amélioration de 11% sur l'ensemble de l'exercice.
Sur la période courant du 1er janvier au 31 mars 2019, le chiffre d'affaires réalisé par le Groupe s'élève à 89,3 millions d'euros contre 87,8 millions d'euros l'exercice précédent, en hausse de 2%.

La progression de 51,9 millions d'euros sur l'exercice est la conséquence d'une amélioration des recettes dans l'ensemble des secteurs d'activité.

Il est rappelé que le Groupe S.B.M. applique à compter de l'exercice 2018/2019 la nouvelle norme IFRS 15 "Produits des activités ordinaires tirées de contrats conclus avec des clients". Les impacts sont limités et conduisent à une minoration de 0,2% du chiffre d'affaires, tel que présenté dans le paragraphe "Impacts de la norme IFRS 15" ci-après...

Le secteur jeux présente un chiffre d'affaires de 222,7 millions d'euros contre 200,7 millions d'euros en 2017/2018. Cette évolution résulte principalement de la hausse du chiffre d'affaires des jeux de table, qui s'élèvent à 108,4 millions d'euros au cumul de l'exercice contre 87,2 millions d'euros l'exercice précédent, soit une hausse de 24%. Le chiffre d'affaires des appareils automatiques est stable, pour s'établir à 101,9 millions d'euros sur l'exercice 2018/2019.

Le chiffre d'affaires hôtelier s'établit à 253,7 millions d'euros contre 234,7 millions d'euros en 2017/2018. Cette évolution favorable trouve notamment son origine dans une meilleure activité de l'Hôtel de Paris. Les autres établissements hôteliers du Groupe enregistrent une évolution favorable de leur activité, notamment le Monte-Carlo Bay Hotel & Resort. De même, la réouverture du Jimmy'z et l'ouverture du nouveau restaurant Coya impactent favorablement l'activité du secteur hôtelier.

Le secteur locatif, qui regroupe les activités de location de boutiques et de bureaux ainsi que les activités des résidences du Monte-Carlo Bay, du Balmoral et des villas du Sporting, présente un chiffre d'affaires de 51,9 millions d'euros contre 40,9 millions d'euros l'exercice précédent, soit une augmentation de 27%. Cette hausse résulte principalement de la mise en location de nouveaux espace à l'Hôtel de Paris sur l'Avenue de Monte-Carlo et de la mise en location progressive des boutiques du nouveau complexe One-Monte-Carlo sur le dernier trimestre de l'exercice.

Enfin, le secteur autres activités présente un chiffre d'affaires annuel de 13,7 millions d'euros contre 13,5 millions d'euros l'exercice précédent.

Impacts de la norme IFRS 15 "Produits des activités ordinaires tirés de contrats conclus avec des clients"

La norme IFRS 15 repose sur un modèle dans lequel le chiffre d'affaires est reconnu lors du transfert du contrôle du bien et/ou service au client. Compte tenu de l'activité du Groupe S.B.M., les impacts de l'application de cette nouvelle norme sont limités et concernent principalement le programme de fidélité jeux mis en place en 2018. En application des principes de la norme IFRS 15, les avantages attribués aux clients, précédemment provisionnés en charge, sont considérés comme des obligations de performance satisfaites au moment de la consommation par le client desdits avantages.
En conséquence, le chiffre d'affaires afférent est différé et reconnu en chiffre d'affaires au rythme de la consommation.

Sans application de la norme précitée, le chiffre d'affaires total de l'exercice 2018/2019 se serait établi à 527,7 millions d'euros, celui du secteur jeux à 226,2 millions d'euros et le montant des cessions internes à -17,7 millions d'euros, les chiffres d'affaires des secteurs hôtelier et locatif restant inchangés.

Description générale de la situation financière et des résultats

Du fait de la progression du chiffre d'affaires observée sur l'exercice et de la contribution toujours positive des résultats de Betclic Everest Group, il est attendu un résultat net consolidé du Groupe à l'équilibre.

A fin mars 2019, l'endettement financier net du Groupe est de 106,8 millions d'euros contre un endettement financier net de 50,9 millions d'euros au 31 mars 2018.

Les résultats de l'exercice 2018/2019 seront arrêtés par le Conseil d'Administration lors de sa prochaine réunion prévue le 12 juin 2019. Un communiqué financier sur les résultats annuels sera diffusé après fermeture des marchés le 12 juin prochain...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.