Société des Bains de Mer : le chiffre d'affaires recule de 50% sur 9 mois

Société des Bains de Mer : le chiffre d'affaires recule de 50% sur 9 mois©Boursier.com

Boursier.com, publié le dimanche 24 janvier 2021 à 15h52

Société des Bains de Mer et du Cercle des Etrangers à Monaco enregistre un chiffre d'affaires consolidé en baisse de 23% au cours du 3e trimestre de l'exercice 2020-2021.

Société des Bains de Mer et du Cercle des Etrangers à Monaco enregistre un chiffre d'affaires consolidé en baisse de 23% au cours du 3e trimestre de l'exercice 2020-2021.

Sur la période courant du 1er octobre au 31 décembre 2020, le chiffre d'affaires réalisé par le Groupe SBM s'élève à 95,8 millions d'euros (124,3 ME à l'exercice précédent). L'épidémie de Covid-19 impacte toujours fortement l'activité du Groupe SBM. Si la Principauté de Monaco n'a pas imposé de confinement pour faire face à la 2e vague de l'épidémie qui sévit cet automne en Europe, les plages horaires d'ouverture des casinos et restaurants ont néanmoins été réduites à compter du 1er novembre et les spas, piscines et bars ont été fermés, conformément aux décisions gouvernementales.

Le chiffre d'affaires du secteur jeux s'établit à 45,9 ME pour le trimestre écoulé, en baisse de 16% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Cette diminution reste limitée compte tenu du contexte sanitaire, l'activité jeux de table ayant bénéficié d'un aléa particulièrement favorable au cours du mois de décembre. Le secteur hôtelier enregistre sur le trimestre une diminution de 49% du chiffre d'affaires. Il s'établit à 23,5 ME (45,7 ME précédemment). Même si les hôtels et les restaurants ont pu rester ouverts au cours de cette période, le secteur est particulièrement impacté par la pandémie de Covid-19 et la deuxième vague qui sévit en Europe.

Le secteur locatif, qui regroupe les activités de location de boutiques et de bureaux ainsi que les activités des résidences du Sporting, du Balmoral et du One Monte-Carlo et les Villas du Sporting, présente un chiffre d'affaires de 27,2 ME (24,9 ME précédemment). Cette hausse résulte principalement de la mise en location progressive des appartements du One Monte-Carlo.

Enfin, le secteur autres activités présente un chiffre d'affaires trimestriel de 0,7 ME (1,9 ME l'an passé).

Au cumul des 9 premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe SBM s'établit à 264,5 ME (532,9 ME pour la même période de l'exercice précédent), soit une baisse de 50% par rapport à l'an dernier.

Trésorerie

Dans ce contexte, le Groupe SBM a mis en oeuvre une réduction drastique des dépenses d'exploitation. Le groupe maintient un contact étroit avec ses partenaires banquiers qui avaient mis à disposition un encours de crédits de 230 ME. Les deux premières échéances, de 26,4 ME chacune, ont été remboursées fin juin et fin décembre derniers et l'encours de crédits s'établit aujourd'hui à 177,2 ME. La prochaine échéance est prévue en juin 2021, pour un montant identique aux précédentes.
Cependant, bien que les échéances de remboursement de l'encours de crédits ne soient pas remises en cause, la baisse importante de l'activité due à la crise sanitaire a entraîné une dégradation forte des résultats et certains engagements en termes de ratios ne peuvent être respectés au niveau prévu initialement. Le Groupe SBM a donc sollicité et obtenu de ses partenaires bancaires un aménagement des covenants financiers concernés.

Pour compléter ses moyens de financement à court terme, le Groupe SBM dispose d'un programme d'émission de titres de créances négociables à court terme (NEU CP) pour un montant maximum de 150 ME. Au 21 janvier 2021, l'encours de titres s'élève à 65 ME. Il est rappelé que l'Etat Monégasque s'est engagé à souscrire, dans la limite d'un montant cumulé en principal de 120 ME, tout ou partie des titres de créances négociables que le Groupe SBM émettrait dans le cadre de ce programme et qui ne trouveraient pas preneur sur le marché pour quelque raison que ce soit.

Le Groupe SBM dispose ainsi d'un niveau de trésorerie disponible de près de 90 ME au 21 janvier 2021.

Vif intérêt pour le PSE

Il est rappelé que le Groupe SBM a mis en place un Plan de Sauvegarde de l'Emploi qui a été déposé auprès de la Direction du Travail de la Principauté de Monaco, le 21 octobre 2020. L'ouverture du Plan de Départ Volontaire a rencontré un grand succès. Déjà 164 collaborateurs ont déjà confirmé leur accord sur les conditions proposées et d'autres réponses sont attendues prochainement, afin de finaliser l'ensemble du dispositif d'ici la fin du présent exercice.

Le succès du Plan de Départ Volontaire permet de réduire l'ampleur du Plan de Départ Contraint prévu initialement, qui concernait un total de 161 personnes suivant le Plan de Sauvegarde de l'Emploi déposé auprès de la Direction du Travail.

Au travers d'un processus de mobilité actuellement en cours, le Groupe SBM parviendra à réduire à son minimum le nombre de départs contraints.

Enfin, les négociations relatives à certains accords collectifs ou usages en vigueur au sein du Groupe SBM se poursuivent.

L'ensemble de ces mesures visent à générer une réduction globale annuelle des charges d'exploitation de l'ordre de 25 ME.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.