Société des Bains de Mer : légère hausse du chiffre d'affaires annuel

Société des Bains de Mer : légère hausse du chiffre d'affaires annuel
Monaco port

Boursier.com, publié le mercredi 30 mai 2018 à 18h21

Avec des recettes pour le dernier trimestre inférieures de 2% à l'exercice précédent, la Société des Bains de Mer et ses filiales ont réalisé un chiffre d'affaires de 474,6 millions d'euros pour l'ensemble de l'exercice 2017-2018 contre 458,8 millions d'euros en 2016-2017, soit une amélioration de 3%. La progression est la conséquence d'une amélioration des recettes dans le secteur hôtelier, et dans une moindre mesure du secteur locatif.

Le secteur jeux présente un chiffre d'affaires de 200,7 millions d'euros contre 201,7 millions d'euros en 2016-2017. Cette stabilité d'ensemble masque toutefois des évolutions différentes suivant les activités. Ainsi, le chiffre d'affaires des appareils automatiques progresse de 7%, cette hausse compensant une grande part du recul observé pour les activités jeux de table dont les recettes baissent de 8% au cumul de l'exercice.

Le chiffre d'affaires hôtelier s'établit à 234,7 millions d'euros contre 218,5 millions d'euros en 2016-2017. Cette évolution favorable trouve son origine dans une meilleure activité de l'Hôtel de Paris, et dans l'activité toujours plus soutenue du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort et du Méridien Beach Plaza.

Malgré l'évolution favorable du chiffre d'affaires consolidé, la Société des Bains de Mer attend un résultat opérationnel toujours déficitaire, bien qu'en amélioration par rapport à l'exercice précédent. En effet, conformément aux prévisions établies au démarrage des deux projets majeurs - Hôtel de Paris et complexe immobilier One Monte-Carlo -, l'exercice 2017-2018 sera encore impacté par les perturbations occasionnées par la poursuite des travaux. Tel que prévu, le groupe ne pourra en effet pleinement profiter des investissements importants consentis qu'à la réouverture complète de l'Hôtel de Paris et à la mise en service du complexe du One Monte-Carlo.

Enfin, le groupe s'attend pour l'exercice 2017-2018 à une forte amélioration des résultats de Betclic Everest Group, au travers de la quote-part de 50% du résultat mise en équivalence, qui contribuera à une amélioration du résultat net consolidé.

A fin mars 2018, la trésorerie nette d'endettement financier était négative de 50,9 millions d'euros contre une trésorerie nette positive de 94 millions d'euros au 31 mars 2017.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU