Société des Bains de Mers : le résultat net consolidé part du groupe ressort à +2,6 ME

Société des Bains de Mers : le résultat net consolidé part du groupe ressort à +2,6 ME
Monaco port

Boursier.com, publié le mercredi 12 juin 2019 à 18h48

La Société des Bains de Mer et ses filiales ont réalisé un chiffre d'affaires de 526,5 millions d'euros pour l'ensemble de l'année sociale 2018/2019, contre 474,6 millions d'euros en 2017/2018, soit une amélioration de 11%. La progression de 51,9 millions d'euros sur l'exercice est la conséquence d'une amélioration des recettes dans l'ensemble des secteurs d'activité.

Il est rappelé que le Groupe S.B.M. applique à compter de l'exercice 2018/2019 la nouvelle norme IFRS 15 "Produits des activités ordinaires tirées de contrats conclus avec des clients". Les impacts sont limités et conduisent à une minoration de 0,2% du chiffre d'affaires.

Le secteur jeux présente un chiffre d'affaires de 222,7 millions d'euros contre 200,7 millions d'euros en 2017/2018. Cette évolution résulte principalement de la hausse du chiffre d'affaires des jeux de table, qui s'élèvent à 108,4 millions d'euros au cumul de l'exercice contre 87,2 millions d'euros l'exercice précédent, soit une hausse de 24 %. Le chiffre d'affaires des appareils automatiques est stable, pour s'établir à 101,9 millions d'euros sur l'exercice 2018/2019.

Le chiffre d'affaires hôtelier s'établit à 253,7 millions d'euros contre 234,7 millions d'euros en 2017/2018. Cette évolution favorable trouve notamment son origine dans une meilleure activité de l'Hôtel de Paris. Les autres établissements hôteliers du Groupe enregistrent une évolution favorable de leur activité, notamment le Monte-Carlo Bay Hotel & Resort. De même, la réouverture du Jimmy'z et l'ouverture du nouveau restaurant Coya impactent favorablement l'activité du secteur hôtelier.

Le secteur locatif, qui regroupe les activités de location de boutiques et de bureaux ainsi que les activités des résidences du Monte-Carlo Bay, du Balmoral et des villas du Sporting, présente un chiffre d'affaires de 51,9 millions d'euros contre 40,9 millions d'euros l'exercice précédent, soit une augmentation de 27 %. Cette hausse résulte principalement de la mise en location de nouveaux espaces à l'Hôtel de Paris et dans le nouveau complexe One-MonteCarlo sur le dernier trimestre de l'exercice.

Enfin, le secteur autres activités présente un chiffre d'affaires annuel de 13,7 millions d'euros contre 13,5 millions d'euros l'exercice précédent.

Le résultat opérationnel du Groupe S.B.M. s'établit en déficit de -9,6 millions d'euros contre une perte opérationnelle de -27,1 millions d'euros pour l'exercice précédent.
Cette évolution favorable du résultat opérationnel concerne tous les secteurs... Ainsi, le secteur jeux bénéficie de l'augmentation du chiffre d'affaires jeux de table et le secteur locatif est en forte croissance, avec l'ouverture de nouvelles boutiques dans l'Hôtel de Paris et dans le nouveau complexe immobilier du One Monte Carlo.

Bien qu'en légère amélioration, le résultat opérationnel du secteur hôtelier reste toutefois encore en déficit, principalement en raison des travaux de rénovation de l'Hôtel de Paris. En effet, si cet établissement a pu bénéficier d'une capacité d'accueil supérieure à celles des exercices précédents, soit une capacité moyenne de 97 chambres sur l'exercice 2018/2019 contre 56 précédemment, il n'a pas encore retrouvé le niveau d'activité qui était le sien au cours des exercices précédant le démarrage des travaux, alors que l'Hôtel de Paris comptait 182 chambres. L'impact défavorable de cette situation sur le résultat opérationnel est évalué à près de 7 millions d'euros en 2018/2019 contre 10 millions d'euros pour l'exercice précédent.

Résultat financier positif, et quote-part du résultat de Betclic Everest Group stable

Le résultat financier s'élève à 0,1 million d'euros sur l'exercice 2018/2019, contre un résultat de 0,2 million d'euros sur l'exercice 2017/2018.

Enfin, la consolidation par mise en équivalence de Betclic Everest Group, groupe de jeux en ligne dont le Groupe S.B.M. détient 50%, requiert la prise en compte de 50% de son résultat pour la période considérée, soit une quote-part positive de 12,3 millions d'euros contre une quote-part positive de 12,5 millions d'euros l'an passé. Ce résultat est notamment le reflet de la bonne performance de Betclic, avec le développement de son offre de paris sportifs, de nouvelles applications mobiles et l'intensification de ses actions marketing.

Le Résultat net consolidé part du Groupe ressort en profit de 2,6 millions d'euros contre une perte de -14,6 millions d'euros pour l'année sociale 2017/2018, soit une progression de 17,2 millions d'euros.

Structure financière et investissements

En termes de structure financière, les capitaux propres - part du Groupe s'élèvent à 623,1 millions d'euros au 31 mars 2019 contre 624,8 millions d'euros à la fin de l'exercice précédent.

A fin mars 2019, l'endettement financier net du Groupe est de 106,8 millions d'euros contre un endettement financier net de 50,9 millions d'euros au 31 mars 2018.

Il est rappelé que le Groupe a mis en place en janvier 2017 des financements bancaires afin d'assurer le financement de ses deux projets majeurs d'investissement - rénovation en profondeur de l'Hôtel de Paris et développement immobilier One Monte-Carlo. D'un montant total de 230 millions d'euros, ces ouvertures de crédit permettaient des tirages à l'initiative du Groupe pouvant s'échelonner jusqu'au 31 janvier 2019. Au 31 mars 2019, le Groupe S.B.M. a utilisé la totalité des financements bancaires mis à sa disposition, soit un montant total de 230 millions d'euros.

Ces financements seront remboursés semestriellement, la première échéance intervenant le 30 juin 2020 et la dernière étant fixée au 31 janvier 2024.

La poursuite du programme d'investissements a représenté un décaissement de 199,9 millions d'euros sur l'exercice au lieu de 191,8 millions d'euros en 2017/2018.

Le Groupe a par ailleurs encaissé sur l'exercice un montant de 81,5 millions d'euros de droits au bail relatifs aux emplacements commerciaux créés dans le cadre de son développement immobilier au coeur de Monte-Carlo.

Tendance d'activité des deux premiers mois de l'exercice 2019/2020

L'activité constatée depuis le 1er avril 2019 s'inscrit en progression par rapport à la tendance observée l'an passé.
Les deux premiers mois de l'exercice 2019/2020 bénéficient en effet de l'évolution de l'activité de l'Hôtel de Paris, qui dispose de capacités d'hébergement plus importantes que l'an passé, et de la mise en location progressive du nouveau complexe One-Monte-Carlo. La tendance du secteur jeux sur les deux premiers mois de l'exercice est également favorable.
L'exercice 2019/2020 enregistrera la mise en service totale des deux projets majeurs d'investissement - rénovation en profondeur de l'Hôtel de Paris et développement immobilier One Monte-Carlo -, permettant au Groupe S.B.M. de prendre une nouvelle dimension.

Les activités du Groupe S.B.M., dépendantes du contexte économique et financier, et le caractère aléatoire et saisonnier de l'activité, en particulier dans le secteur jeux, ne permettent pas de faire de prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2019/2020. Bien que l'activité reste sensible au contexte politique qui peut affecter certains marchés, la mise en service des deux projets majeurs précités devrait contribuer à une amélioration sensible des résultats du Groupe S.B.M.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.