Société Foncière Lyonnaise : l'Actif triple Net Réévalué s'élève à 95,7 euros

Société Foncière Lyonnaise : l'Actif triple Net Réévalué s'élève à 95,7 euros
pièce un centime euro

Boursier.com, publié le mercredi 29 juillet 2020 à 12h11

Les revenus locatifs de Foncière Lyonnaise sont ressortis à 91,2 ME au premier semestre 2020, contre 97,9 ME au premier semestre 2019, en baisse de 6,7 ME (-6,9%) :
- A périmètre constant (exclusion de toutes les variations de périmètre impactant les deux semestres comparés), les loyers diminuent de 2,6 ME (-2,9%), du fait des impacts de la crise sanitaire qui a entraîné l'abandon ponctuel et marginal de loyers de petits commerces et la fermeture des centres de conférence Edouard VII et cloud.paris et de l'hôtel Indigo. Retraitée des impacts liés aux centres de conférences, à l'hôtel Indigo et au parking Edouard VII, la variation à périmètre constant se trouve positive de +0,3 ME.
- Les revenus des surfaces en développement sur les périodes considérées baissent de 3,5 ME, en raison de la rénovation de plusieurs plateaux libérés fin 2019 et début 2020, sur l'immeuble du 103 Grenelle principalement.
- Enfin, les diverses indemnités reçues affichent une légère baisse de 0,6 ME au premier semestre 2020.

Le résultat opérationnel retraité des impacts des cessions et de la valorisation du patrimoine s'établit à 74,8 ME au 30 juin 2020, contre 83,3 ME au 30 juin 2019.

L'évaluation au 30 juin 2020 du patrimoine de la Société à dire d'expert augmente de 1,1% à périmètre constant par rapport à l'évaluation du 31 décembre 2019. La variation de valeur des immeubles de placement dégage un produit de 42,8 ME contre 234,5 ME au 30 juin 2019.

Les charges financières nettes s'élèvent à 13,7 ME au 30 juin 2020, contre 15,2 ME au 30 juin 2019, en baisse globalement de 1,5 ME, avec une augmentation de 0,4 ME des charges financières récurrentes sous l'effet notamment de la hausse du volume de dette, en partie compensée par une réduction de son coût moyen.

Compte tenu de ces principaux éléments, le résultat net récurrent part du Groupe EPRA s'établit à 50,1 ME au 30 juin 2020, contre 57,2 ME au 30 juin 2019, en baisse de 12,5%, et le résultat net part du Groupe au 30 juin 2020 s'élève à 113,7 ME contre 253,5 ME au 30 juin 2019.

L'endettement net de la Société atteint 1.877 ME au 30 juin 2020 contre 1.732 ME au 31 décembre 2019, soit un ratio d'endettement de 24,3% de la valeur d'expertise du patrimoine. A cette même date, le coût moyen de la dette après couverture est de 1,5% et la maturité moyenne de 4,7 années. Le niveau d'ICR (Interest Coverage Ratio) est de 5,6x à fin juin 2020.
Au 30 juin 2020, SFL bénéficie par ailleurs de 1.040 ME de lignes de crédit non utilisées.

Actif Net Réévalué (ANNNR EPRA)

Le patrimoine consolidé de SFL est évalué à 7.239 ME en valeur de marché hors droits au 30 juin 2020, en augmentation de 1,1 % par rapport au 31 décembre 2019 (7.158 ME), hausse portée principalement par la progression des grands projets, la valeur du patrimoine de bureaux en exploitation restant stable.

Le rendement locatif moyen du patrimoine (EPRA "topped-up" NIY) est de 3% au 30 juin 2020, sans changement sur le 31 décembre 2019.

Au 30 juin 2020, l'Actif triple Net Réévalué (EPRA NNNAV) de la Société s'élève à 4.452 ME, soit 95,7 euros/action, contre 95,9 euros/action au 31 décembre 2019, en très légère baisse sur 6 mois (-0,2%) après paiement en avril 2020 d'un dividende de 2,65 euros/action. Après réintégration de ce dernier, la progression est de +2,6 % sur 6 mois.

Au 30 juin 2020, la crise sanitaire a un impact maîtrisé de -3,7 ME sur les revenus locatifs, et de -2,5 ME sur loyers nets.

Dans le double objectif de maintenir l'exploitation de la Société et de préserver son personnel, SFL a fait le choix du télétravail généralisé pendant la période de confinement, puis du retour progressif en mode présentiel pour l'ensemble de son personnel, sans aucun recours au chômage technique.
Enfin, SFL a voulu contribuer à l'effort collectif de lutte contre la pandémie. A ce titre, elle a versé un don de 550.000 euros à la Fondation de France destiné au soutien des hôpitaux et des soignants, de la recherche et de l'aide aux personnes vulnérables. SFL a également proposé de mettre à disposition du ministère de la ville, dans l'éventualité de besoins d'hébergements d'urgence, un de ses actifs actuellement disponible.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.