Société Générale : actualité porteuse

Société Générale : actualité porteuse
Logo Société Générale

Boursier.com, publié le jeudi 10 juin 2021 à 11h25

Société Générale se distingue en matinée, sur un gain de 1,1% à 26,5 euros. La banque de la Défense pourrait avoir la capacité d'offrir une plus grande distribution à ses actionnaires une fois que la mise en oeuvre des règles du comité de Bâle sera clarifiée, a déclaré William Kadouch-Chassaing, directeur général adjoint en charge des finances, lors de la 'Goldman Sachs European Financials Conference'. La banque est à l'aise avec un ratio de distribution de 50%, mais pourrait être plus opportuniste avec son capital excédentaire, selon M. Kadouch-Chassaing cité par 'Bloomberg'. Elle souhaite avoir une distribution régulière, prévisible et croissante pour les actionnaires. Le dirigeant a par ailleurs souligné que la SocGen n'avait pas moins d'appétit pour ses activités de trading, mais qu'elle souhaite un meilleur équilibre avec son unité de banque d'affaires.

Société Générale se distingue en matinée, sur un gain de 1,1% à 26,5 euros. La banque de la Défense pourrait avoir la capacité d'offrir une plus grande distribution à ses actionnaires une fois que la mise en oeuvre des règles du comité de Bâle sera clarifiée, a déclaré William Kadouch-Chassaing, directeur général adjoint en charge des finances, lors de la 'Goldman Sachs European Financials Conference'. La banque est à l'aise avec un ratio de distribution de 50%, mais pourrait être plus opportuniste avec son capital excédentaire, selon M. Kadouch-Chassaing cité par 'Bloomberg'. Elle souhaite avoir une distribution régulière, prévisible et croissante pour les actionnaires. Le dirigeant a par ailleurs souligné que la SocGen n'avait pas moins d'appétit pour ses activités de trading, mais qu'elle souhaite un meilleur équilibre avec son unité de banque d'affaires.

Le titre bénéficie également du soutien du Credit Suisse qui a relevé à 'surperformer' son opinion sur la SocGen avec un objectif remonté de 25 à 32 euros. "Nous la considérons comme l'une des rares valeurs bancaires de notre couverture qui pourrait encore bénéficier d'une réévaluation importante. La faiblesse des bénéfices et du capital a été un frein historique mais nous voyons maintenant un point d'inflexion pour les prévisions, aidé par la baisse du coût du risque, l'achèvement de la restructuration de la CIB et l'accélération des synergies dans le détail en France", affirme le broker.

Citi a de son côté repris la couverture de la SocGen avec un avis 'achat' et une cible de 32,5 euros. Tout comme pour UniCredit, le courtier américain affirme que les équipes de direction de ces deux banques devraient "s'efforcer de mener à bien" leurs stratégies. Il voit également un potentiel de rendement du capital plus élevé et estime que les actions se négocient avec une décote.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.