Société Générale annonce deux initiatives stratégiques majeures dans la banque de détail

Société Générale annonce deux initiatives stratégiques majeures dans la banque de détail
Logo Société Générale

Boursier.com, publié le lundi 07 décembre 2020 à 07h55

Le Groupe Société Générale annonce deux initiatives stratégiques majeures dans la banque de détail en France à travers le projet de rapprochement de Crédit du Nord et Société Générale d'une part, et le renforcement du développement de Boursorama d'autre part...
Le groupe bancaire entend ainsi renforcer son positionnement différenciant sur le marché français en s'appuyant sur la complémentarité d'un modèle de banque de réseau alliant digital et expertise humaine et d'un modèle de banque entièrement digital :

La combinaison des réseaux bancaires Crédit du Nord et Société Générale permettra de constituer un nouvel ensemble au service de près de 10 millions de clients (entreprises, professionnels et particuliers). L'ambition est d'être un des leaders en matière de satisfaction auprès de notre clientèle cible et d'établir un modèle de banque à la rentabilité renforcée et intégrant les plus hautes exigences en matière de responsabilité.

Le Groupe a par ailleurs décidé de porter Boursorama à maturité en termes de nombre de clients avec l'ambition d'atteindre 4,5 millions de clients en 2025 et un niveau de rentabilité élevé.

Projet de rapprochement de Crédit du Nord et Société Générale (projet VISION 2025) : un modèle alliant la force de l'expertise humaine et du digital au service de la satisfaction clients, de l'efficacité opérationnelle et de l'ambition commerciale.

Le Conseil d'administration de Société Générale et celui de Crédit du Nord ont validé le lancement du projet de rapprochement des enseignes Crédit du Nord et Société Générale, après une première étape réussie de transformation des deux réseaux. Cette décision fait suite à l'étude lancée le 23 septembre 2020 qui a conclu à la pertinence d'un tel rapprochement.
Fort de collaborateurs engagés et partageant des valeurs communes, ce nouvel ensemble aura pour ambition de maximiser la satisfaction de ses clients, avec l'objectif d'être un des leaders en matière de satisfaction auprès de sa clientèle cible et de bâtir une banque plus efficace parfaitement adapté aux mutations sectorielles en cours.

"Ce rapprochement permettra d'offrir à chacune de nos catégories de clients (entreprises, professionnels, clientèle patrimoniale et clientèle grand public) une proposition de valeur renforcée en s'appuyant notamment sur les forces respectives des deux enseignes.
Ce nouveau modèle réunira la meilleure combinaison entre l'expertise de l'humain et la force du digital. Grâce à des investissements informatiques concentrés sur un seul système et non plus sur deux, les capacités digitales seront renforcées pour donner la possibilité à nos clients de disposer des réponses à leurs besoins bancaires les plus simples de la manière la plus efficace et la plus rapide. L'utilisation accrue du digital permettra aussi de proposer à nos clients l'expérience la plus personnalisée possible et d'offrir les services les mieux adaptés à leurs besoins et attentes. Les collaborateurs en agence auront la possibilité de se concentrer prioritairement sur les missions d'expertise et de conseil, au bénéfice des clients, en basculant de plus en plus l'activité de banque au quotidien dans un traitement digital et à distance" commente le groupe.

Afin de répondre à une demande de proximité et de réactivité de ses clients, le nouvel ensemble s'appuiera sur un ancrage territorial fort et une capacité de décision accrue au niveau régional et local. Le groupe entend préserver la même empreinte territoriale, tout en réduisant le nombre d'agences grâce à la grande proximité géographique des agences des deux enseignes dans une même ville. Le dispositif passera ainsi d'environ 2.100 agences à fin 2020 à environ 1.500 à fin 2025.

"La culture d'innovation, au coeur de notre modèle, permettra d'offrir à nos clients les meilleurs produits et services du marché, qu'il s'agisse d'expertises du Groupe ou de partenaires externes en particulier grâce à une stratégie de plate-forme ouverte. Le groupe a une ambition forte et novatrice en matière d'épargne. A travers la signature récente de partenariats avec des acteurs majeurs de la gestion d'actifs, le Groupe se positionne comme étant la première des grandes banques françaises à proposer une offre unique de solutions d'épargne et d'investissement en architecture ouverte basée essentiellement sur une large gamme de produits ISR" poursuit la direction.

Avec ce rapprochement et le déploiement de ce nouveau modèle, le groupe entend être plus offensif en matière commerciale en capitalisant sur les forces respectives des deux enseignes sur ses clientèles coeur, en développant pour ses clients une approche plus personnalisée en matière de produits et de services, et en renforçant ses partenariats et ses initiatives commerciales en matière d'épargne et d'assurance. A titre d'exemple, le marché de la clientèle patrimoniale sera coanimé avec la banque privée compte tenu des attentes et des besoins similaires de ces deux clientèles. Durant toute la période de rapprochement que la banque s'attachera à mener au rythme le plus rapide possible, les deux réseaux accorderont une priorité forte à l'accompagnement commercial des clients au moyen d'une communication régulière et personnalisée.

"Enfin, la Responsabilité Sociale et Environnementale sera au coeur de notre modèle avec l'ambition de devenir une banque de référence à impact positif au coeur des territoires. Les équipes porteront pleinement nos engagements en régions avec notamment le déploiement d'une offre adaptée aux enjeux de la transition énergétique et le développement des échanges avec les décideurs locaux, privés et publics. Nous poursuivrons également nos engagements d'employeur responsable, notamment dans le maintien de la qualité du dialogue social avec les partenaires sociaux et l'accompagnement des collaborateurs renforcé d'un plan de formation".

Sur le plan financier, cette fusion du Groupe Crédit du Nord et de Société Générale conduira à d'importantes synergies de coûts en particulier grâce à l'utilisation d'un système informatique unique d'ici le premier semestre 2023, à l'optimisation du maillage ainsi qu'au regroupement des fonctions centrales...

Le Groupe vise ainsi pour l'entité combinée
une réduction nette de la base de coûts de plus de 350 ME en 2024 et d'environ 450 ME en 2025 par rapport à 2019, avec des coûts de projet estimés entre 700 et 800 ME (dont environ 70% en 2021)
une rentabilité des fonds propres normatifs en environnement Bâle 3 d'environ 11% à 11,5% en 2025 équivalant à un niveau de plus de 10% en régime Bâle 4.
Ce projet sera soumis à la consultation des partenaires sociaux et à l'accord des autorités compétentes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.