Société Générale : au rebond

Société Générale : au rebond©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 04 août 2020 à 10h30

La Société Générale remonte de 3,8% à 13,40 euros ce mardi. Au lendemain de l'annonce d'une nouvelle perte trimestrielle, la banque a annoncé du changement au sein de son équipe de direction : "L'objectif est de constituer une équipe de direction générale renouvelée avec à terme, aux côtés du Directeur général, deux positions de Directeur Général Délégué au lieu de quatre avec des profils très expérimentés, et la création de nouveaux rôles de Directeur général adjoint confiés à une nouvelle génération de dirigeants à fort potentiel", explique l'établissement basé à la Défense.

En attendant, Séverin Cabannes, qui a fait valoir ses droits à la retraite en 2021, quittera ses fonctions de Directeur général délégué à la fin de l'année 2020. Slawomir Krupa, actuellement responsable des activités de Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs pour les Amériques, deviendra à compter du 1 janvier 2021, Directeur général adjoint en charge des activités de Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs au niveau mondial. Il sera directement rattaché à Frédéric Oudéa.
Philippe Aymerich, Directeur général délégué, actuellement en charge notamment des activités de Banque de détail en France, voit sa supervision étendue à l'ensemble des activités de banque de détail à l'international et de crédit consommation, à la suite du départ de Philippe Heim qui quitte ses fonctions de Directeur général délégué ce jour.
Sébastien Proto, actuellement directeur de la stratégie du Groupe, deviendra, à compter du 1er septembre 2020, Directeur général adjoint, en charge des réseaux Société Générale et Crédit du Nord, et de leur direction Innovation, technologie et informatique. Il sera directement rattaché à Philippe Aymerich.
Diony Lebot, Directrice générale déléguée, outre ses fonctions actuelles de supervision des risques et de la conformité, du contrôle interne et sponsor de la Responsabilité Sociale et Environnementale du Groupe, se voit confier la supervision des activités de services financiers et d'assurance du Groupe.
Enfin William Kadouch-Chassaing, directeur financier du Groupe, est nommé Directeur général adjoint en charge des finances, directement rattaché à Frédéric Oudéa.

Parmi les derniers avis de brokers, Credit Suisse a ajusté son objectif de cours sur la Société Générale de 16,5 à 15 euros et RBC a ramené sa cible de 16 à 14 euros ('performance sectorielle'). Plombée par de nouvelles dépréciations dans ses activités de marché et l'envolée de ses provisions pour risque de crédit du fait de la récession économique liée au nouveau coronavirus, la banque de la Défense a essuyé une perte nette de 1,264 milliard d'euros sur les trois mois clos fin juin pour un produit net bancaire de 5,3 MdsE (-15,7%).
Les provisions pour créances douteuses ont bondi à 1,279 MdE contre 314 ME un an plus tôt et 820 ME au premier trimestre. Le "coût du risque" de la banque devrait se situer dans la partie inférieure de sa fourchette pour l'année, tandis que le ratio de fonds propres a continué de se renforcer, une mesure clé suivie par les investisseurs bancaires. La SocGen prévoit que le ratio CET1 se situera dans le haut de sa guidance de 11,5% à 12%.

Goldman Sachs a évoqué des résultats "plutôt décevants", avec une perte inattendue et un bénéfice avant impôts "ajusté" largement conforme aux attentes... Les éléments exceptionnels de ce trimestre impliquent une perte sur l'exercice, étant donné que les estimations pour le second semestre restent inchangées, souligne GS, qui note quand même la bonne surprise au niveau des coûts et de la guidance associée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.