Société Générale : le résultat net part du groupe s'inscrit à -1,59 MdE au S1

Société Générale : le résultat net part du groupe s'inscrit à -1,59 MdE au S1©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 03 août 2020 à 07h13

La Société Générale annonce que ses activités de Banque de Détail en France et de Banque de Détail à l'International ont été impactées sur la première partie du T2 dans un contexte de crise sanitaire, mais qu'un rebond a été observé depuis la mi-mai. L'établissement estime que les activités ont été résilientes dans l'Assurance, la Banque Privée et le transaction banking. La SG évoque par ailleurs une bonne performance des activités de Financement et Conseil et de Taux, Crédit et Change avec en revanche une poursuite des conditions de marché défavorables aux produits structurés en avril et mai, mais une reprise progressive depuis la mi-mai.

Éléments exceptionnels non cash liés à la révision de la trajectoire des Activités de Marché et Services aux investisseurs : dépréciation de l'écart d'acquisition pour -684 ME et du stock d'impôts différés actifs pour -650 ME

Le Résultat net part du Groupe ressort à -1.264 ME au T2, soit -1.590 ME au S1, avec un résultat net part du Groupe retraité des éléments exceptionnels non cash à +70 ME au T2.

La baisse des frais généraux est de 9,6% au T2 et de -5,8% au S1, ce qui conforte l'objectif de frais généraux sous-jacents à 16,5 MdsE en 2020 avec un objectif de poursuivre la baisse des coûts à moyen terme.
Le coût du risque au T2 ressort à 1.279 ME (x4 /T2-19), dont 653 ME liés aux provisions pour pertes de crédit attendues en Étape 1 et Étape 2 ; Le coût du risque s'établit à 81 pts de base au S1. Le coût du risque 2020 est attendu en bas de la fourchette comprise entre 70 à 100 points de base.

POSITION DE CAPITAL ET DE LIQUIDITÉ SOLIDES

Le Ratio de CET1 ressort à 12,5% (12,6% pro-forma) au 30 juin, soit près de 350 points de base au-dessus de l'exigence réglementaire.
Le programme de financement est réalisé à 81% ; le ratio LCR est à 167%. Le Ratio de CET1 est attendu en haut de la fourchette comprise entre 11,5% à 12% à fin 2020.

FINALISATION DE LA REVUE STRATÉGIQUE DES PRODUITS STRUCTURÉS

Le groupe décline ses priorités de la sorte : "Maintien d'une position de leader mondial sur les produits structurés actions, reconnue par nos clients, et réduction du profil de risque associé ; amélioration de la rentabilité des Activités de Marché au travers d'une réduction de coûts d'environ 450 M EUR d'ici 2022-2023"

Frédéric Oudéa, Directeur Général du Groupe, a commenté :
"Au cours de ce semestre, Société Générale a su s'adapter aux conséquences de la crise sanitaire et a ainsi pu soutenir avec efficacité ses clients et ses collaborateurs, renforçant ainsi son positionnement de partenaire de confiance. Si les mois d'avril et de mai ont été fortement marqués par la réduction d'activité de nombreuses économies dans le monde, le rebond des activités depuis mi-mai est très encourageant. S'appuyant sur une base de capital très solide et un portefeuille de crédit confirmant sa qualité intrinsèque, le Groupe va poursuivre l'adaptation de ses activités au nouvel environnement post crise du COVID, prolongeant notamment les efforts de réduction de ses coûts. Le Groupe travaille d'ores et déjà sur de nouvelles initiatives pour bâtir sa nouvelle étape stratégique 2021-2023 articulée autour de trois objectifs prioritaires, la centricité client, la responsabilité sociale et environnementale et l'efficacité opérationnelle s'appuyant sur les technologies numériques."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.