Société Générale opte à son tour pour la rupture conventionnelle collective

Société Générale opte à son tour pour la rupture conventionnelle collective©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 02 mars 2018 à 08h55

Les 2.135 suppressions de postes au sein du réseau français de la Société générale se feront sans licenciement sec. La banque a trouvé un accord avec trois syndicats majoritaires sur la restructuration de son réseau d'agences en France via la mise en place de la rupture conventionnelle collective.

Cet accord d'accompagnement social "va permettre la montée en expertise des collaborateurs par une refonte des métiers, une redéfinition des compétences et des parcours d'évolution professionnelle", explique la banque. "L'accord, qui exclut tout licenciement pour motif économique, donne la priorité au reclassement interne (formation, aides à la mobilité géographique...). Il permet par ailleurs aux salariés d'opter pour une rupture conventionnelle collective pour réaliser un projet, ou de bénéficier d'un aménagement de fin de carrière".

La Société générale poursuit parallèlement son plan de développement "avec plus de 2.000 embauches par an en France, dont 400 jeunes".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU