Société Générale : projet confirmé de rupture conventionnelle collective

Société Générale : projet confirmé de rupture conventionnelle collective
Société générale logo 2 banque

Boursier.com, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 20h48

Le nouveau dispositif de rupture conventionnelle collective (RCC), inauguré par PSA Groupe via un accord majoritaire signé vendredi avec ses syndicats, séduit également la Société Générale. La banque, citée ces dernières semaines parmi les candidats possibles à une RCC, a ainsi proposé vendredi de procéder à des départs volontaires via ce dispositif lors d'une négociation liée à la réorganisation du réseau d'agences, a indiqué vendredi l'agence 'AFP', citant des sources au sein de la banque et de la CFDT.

Le groupe bancaire, qui employait 18.500 personnes à la fin 2017, est engagé dans un plan de réduction d'effectifs. Fin novembre, le groupe a annoncé la fermeture de 300 agences et la suppression de 900 postes supplémentaires d'ici à 2020. En tenant compte des annonces précédentes, cela conduirait à fermer 500 agences et supprimer 3.450 postes entre 2016 et fin 2019.

Vendredi, la direction a présenté aux syndicats un "premier projet de texte" comprenant des "mobilités géographiques et fonctionnelles", de la formation et des "départs volontaires", a résumé Monique Motsch (CFDT) interrogée par l''AFP'. Sur le volet départs volontaires, "la direction a évoqué la possibilité de recourir à une rupture conventionnelle collective", a-t-elle ajouté.

La direction a confirmé ces informations, ajoutant que ces suppressions de postes se feraient "sans départs contraints. Cet accord cadre prévoyant les mesures d'accompagnement envisagées sera prochainement présenté et discuté avec nos partenaires sociaux", a précisé la direction.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.