Société Générale : toujours plus bas !

Société Générale : toujours plus bas !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 06 mars 2020 à 09h49

Société Générale pointe de nouveau en forte baisse ce vendredi avec le reste du secteur bancaire, laminé par la baisse des taux sur fond de crise sanitaire galopante. Le titre s'inscrit en recul de 2,7% à 22,20 euros ce matin, au plus bas depuis l'été dernier, alors que c'est au tour d'AlphaValue de réduire son objectif de cours de 32,70 à 29,10 euros, qui reste cependant à l'achat sur la banque rouge et noire. Du côté des autres analystes, Keefe, Bruyette & Woods avait réitéré son conseil 'performance de marché' sur la valeur tout en ajustant son objectif à 40,9 euros. Credit Suisse reste à 'sous-performance' sur la banque avec un cours cible de 27 euros...

A la fin décembre 2019, la SocGen affichait un ratio de solvabilité financière "common equity tier one" de 12,7% contre 12,5% à fin septembre. Le groupe financier compte encore améliorer son ratio de rendement des fonds propres tangibles (ROTE) mais son directeur général, Frédéric Oudéa, a toutefois indiqué qu'il était "peu vraisemblable" que la banque atteigne en 2020 son objectif d'un ROTE entre 9% et 10% tel qu'annoncé il y a un an. "On garde le 9 à 10% à moyen terme", a déclaré le dirigeant. A fin 2019, le rendement des fonds propres tangibles de SocGen est tombé à 6,2% contre 8,8% fin 2018.

Taux toujours plus bas

Dans la banque de détail en France, où l'activité subit les effets d'un environnement de taux bas persistant qui continue de peser sur les marges des banques, la banque s'attend cette année à ce que ses revenus soient stables voire en repli de 1% par rapport à 2019. Globalement, le management anticipe une croissance de son bénéfice net par rapport à 2019 et une légère progression de ses recettes...
Le Conseil d'Administration a décidé de proposer à l'Assemblée Générale Mixte des actionnaires le versement d'un dividende de 2,20 euros par action en numéraire. Le management vise désormais un taux de distribution de 50% du résultat net part du Groupe sous-jacent, pouvant inclure une composante rachat d'actions jusqu'à 10%, la composante dividende étant payée en numéraire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.