Sodexo : chiffrage en question

Sodexo : chiffrage en question©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 mars 2020 à 15h46

Sodexo remonte de 5% à 54,60 euros ce mercredi après l'annonce d'un premier chiffrage de la crise sanitaire par le groupe de restauration collective. L'épidémie pourrait ainsi avoir un impact de 2 milliards d'euros sur le chiffre d'affaires annuel. "Selon les premières estimations au regard des nombreuses incertitudes, l'impact pourrait être d'environ 2 milliards d'euros sur le chiffre d'affaires annuel", explique le groupe. "Sur la base des observations des dernières semaines, en Chine, en Italie, en France et aux Etats-Unis, nous pouvons voir que pour 100 millions d'euros de baisse de chiffre d'affaires, l'impact sur le résultat d'exploitation est d'environ -30% selon les pays", a ajouté Sodexo.

L'atterrissage du 1er semestre de l'exercice 2019-2020, qui sera publié le 9 avril 2020, devrait être conforme aux prévisions internes et aligné sur les objectifs annuels de l'exercice... Parmi les dernière notes de brokers, Goldman Sachs est repassé de 'vendre' à 'neutre' en ciblant un cours de 73 euros. "La pandémie de COVID-19 a commencé à produire des effets sur notre activité en Chine à partir de la deuxième quinzaine de janvier, avant de s'accentuer rapidement dans le monde entier en février, le virus se propageant d'une région à l'autre et générant de plus en plus de mesures gouvernementales de sécurité pour limiter sa propagation" a encore détaillé le management qui poursuit : "Nous effectuons actuellement un exercice complet de prévision "bottom-up" basé sur les fermetures et les estimations de fréquentation révisées et fournirons une mise à jour lors de la publication de nos résultats du premier semestre le 9 avril prochain. Actuellement, selon les premières estimations au regard des nombreuses incertitudes, l'impact pourrait être d'environ 2 milliards d'euros sur le chiffre d'affaires annuel".

Sodexo a suspendu de ce fait ses objectifs, qui avaient été confirmés en janvier, jusqu'à ce que la situation se stabilise...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.