Soditech : difficile d'estimer les impacts financiers de la crise sanitaire

Soditech : difficile d'estimer les impacts financiers de la crise sanitaire©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 24 avril 2020 à 06h52

L'année 2019 a été marquée par plusieurs événements ayant impacté l'activité de Soditech :
- Ralentissement conjoncturel du spatial européen ;
- Poursuite de la prospection export ;
- Participation à l'accélérateur BPI-GIFAS Ambition PME.

Le chiffre d'affaires de la société a reculé 4,25 millions d'euros en 2019 (5,29 ME au 31 décembre 2019),en raison de retards pris par certains programmes et du ralentissement de l'activité dans le domaine du spatial. Les effets des mesures prises par la société pour réduire les charges n'ont pas été immédiats, la réduction des charges à hauteur de 8% n'a pas permis de compenser la baisse du chiffre d'affaires (20%) pour maintenir un résultat d'exploitation à la hauteur de 2018.

Soditech termine que l'année sur un bénéfice de 93,82 kE (479,15 kE au 31 décembre 2018).

L'actif circulant représente 37% du total bilan contre 49% l'année précédente. Les capitaux propres se monte à 1,54 ME. Ils représentent 44% du total bilan (34% au 31 décembre 2018), pour 1,95 ME de dettes. Le taux d'endettement (total dettes/total bilan) s'élève à 55% en 2019 (60% en 2018). Le taux d'endettement financier (dettes financières/total bilan) a augmenté, passant de 7,71% en 2018 à 20% en 2019 en raison des investissements réalisés (acquisition de la société SATAC).

Quel impact de la crise sanitaire ?

La crise sanitaire liée au Covid-19 et la promulgation de l'état d'urgence sanitaire constituent un événement postérieur au 31 décembre 2019 qui n'a pas donné lieu à un ajustement des comptes annuels clos au 31 décembre 2019, c'est-à-dire que les actifs et passifs, les charges et produits mentionnés respectivement au bilan et au compte de résultat au 31 décembre 2019 sont comptabilisés et évalués sans tenir compte de cet évènement et de ses conséquences.

La pandémie de coronavirus a cependant entraîné un fort ralentissement de l'activité (-60%) depuis le 16 mars 2020 sans pour autant remettre en cause la continuité de l'exploitation.

La société a obtenu du CIC, un prêt garanti par l'état d'un montant de 1 ME et un report de six mois des échéances des emprunts souscrits auprès du CIC.

Les équipes des services "administratif" et "bureau d'étude" ont continué leurs activités en télétravail.

La mise en place des mesures barrières et d'un fonctionnement par roulement des équipes pour le service "production" ont permis de maintenir une activité à minima sur les commandes en cours.

Le fonctionnement par roulement, le télétravail et la prise de congés ont permis de ne pas recourir à l'activité partielle pour les mois de mars et avril 2020 pour les salariés titulaires d'un contrat de travail antérieur au 16 mars 2020. Un recours à l'activité partielle pour les mois à venir sera envisagé en fonction des mesures de déconfinement qui seront annoncées par le gouvernement, des positions prises par nos clients et des conditions d'approvisionnement.

Perspectives

Il est difficile d'estimer les impacts financiers liés à la crise sanitaire. A la date d'arrêté des comptes de l'entreprise, celle-ci n'est pas en mesure de chiffrer, à ce stade, l'impact de la crise sur son patrimoine, sa situation financière et son résultat.

Les perspectives d'avenir dépendront des mesures de relances françaises et européennes pour les marchés défense et recherche. "Sur le marché spatial, nous enregistrons un retard sur les projets 'Télécom' mais ils devraient être maintenus. Sur le 1er quadrimestre 2020, cette crise a eu pour effet de réduire notre chiffre d'affaires d'environ 30%", explique le management de Soditech.

Une communication sera effectuée à l'Assemblée générale pour faire un point sur l'évolution des conséquences de cette pandémie sur les comptes de la société Soditech et de ses filiales.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.