SoftBank prendrait le contrôle de WeWork, Neumann toucherait le jackpot

SoftBank prendrait le contrôle de WeWork, Neumann toucherait le jackpot©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 22 octobre 2019 à 15h03

SoftBank devrait bel et bien prendre le contrôle de WeWork. Selon les sources de l'agence 'Dow Jones', le conglomérat technologique japonais a trouvé un accord pour devenir l'actionnaire majoritaire de l'entreprise américaine de location de bureaux en partage dans le cadre d'un plan de financement qui verra le cofondateur Adam Neumann quitter le conseil de l'entreprise. Le controversé dirigeant devrait vendre pour environ un milliard de dollars d'actions à SoftBank dans le cadre de l'opération, pour laquelle il recevrait également des honoraires de consultation d'environ 185 M$.

WeWork a renoncé le mois dernier à un énorme projet d'introduction en Bourse face aux doutes des investisseurs, qui s'inquiètent de ses pertes massives, de la viabilité de son modèle et de la gestion de son cofondateur et ancien directeur général. Lors d'un tour de table auquel a participé SoftBank en janvier, WeWork était valorisé 47 milliards de dollars. Le scepticisme des opérateurs face au business modèle de la société a cependant ramené la valorisation de l'entreprise très en-deçà de ce niveau. WeWork a perdu 1,9 milliard de dollars en 2018 et a brûlé 2,36 milliards de dollars de liquidités au cours du premier semestre 2019.

WeWork aurait donc favorisé le plan de SoftBank au détriment ce lui de JPMorgan Chase & Co qui avait mis sur pied un programme d'emprunt de 5 milliards de dollars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.