Soitec : encore du vert après une solide publication

Soitec : encore du vert après une solide publication©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 16 octobre 2019 à 11h42

Soitec poursuit sur sa lancée. Le titre du spécialiste des plaques de silicium gagne 1% à 98,6 euros en fin de matinée, prolongeant sa série haussière à six séances. Le groupe a fait état, hier soir, d'un bond de 46,4% de son chiffre d'affaires consolidé au 2ème trimestre de l'exercice 2019-2020, à 139 millions d'euros. Le management a confirmé anticiper pour l'ensemble de l'exercice 2019-2020 une croissance de son chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants autour 30% ainsi qu'une marge d'EBITDA de l'activité Électronique autour de 30% sur la base d'un taux de change euro / dollar de 1,13 (la sensibilité de l'EBITDA à une variation de 10 centimes du taux euro / dollar étant estimée à 23 millions d'euros).

Bien que la publication soit conforme à ses estimations, Bryan Garnier s'attendait à une réaction positive de l'action. En effet, après seulement 20 % de croissance organique au 1er trimestre, les investisseurs étaient nerveux à l'idée que l'entreprise puisse ne pas atteindre ses objectifs annuels. Le titre a d'ailleurs sous-performé au troisième trimestre avec une baisse de 6% contre +19% en moyenne pour les entreprises couvertes par le courtier dans le secteur. Les chiffres rapportés doivent donc rassurer le marché. Au second semestre 2020, la dynamique du RF-SOI devrait se poursuivre avec le déploiement de la 5G. FD-SOI devrait bénéficier d'une augmentation significative au second semestre car Samsung et GlobalFoundries ont récemment présenté des offres de fonderie élargies basé sur FD-SOI pour les applications automobiles et IoT. Les premières ventes de plaquettes POI sont également attendues au 4e trimestre 2020. De quoi rester 'acheteur' du dossier avec une 'fair value' de 120 euros.

Berenberg ('acheter') évoque des perspectives encourageantes étant donné que les bases de comparaison seront plus difficiles sur la seconde partie de l'exercice. La valorisation demeure trop faible pour une société qui offre une histoire de croissance soutenue du BPA, souligne l'analyste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.