Soitec : signature de l'avenant au contrat de la filière Électronique

Soitec : signature de l'avenant au contrat de la filière Électronique©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 04 mars 2021 à 17h54

Agnès Pannier-Runacher, ministre chargée de l'Industrie, et les industries électroniques, dont Soitec, ont renforcé leurs engagements dans le plan " France Relance " au siège de Soitec aujourd'hui.

Agnès Pannier-Runacher, ministre chargée de l'Industrie, et les industries électroniques, dont Soitec, ont renforcé leurs engagements dans le plan " France Relance " au siège de Soitec aujourd'hui.

La ministre déléguée auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l'Industrie, et le Comité stratégique de filière (CSF) des Industries Électroniques, représenté par son président Thierry Tingaud, ont signé ce jeudi au siège de Soitec l'avenant au contrat de la filière Électronique.

Cet avenant actualise le contrat de filière initialement signé le 15 mars 2019 et propose de nouveaux axes structurants liés aux enjeux prioritaires du plan " France Relance ". Soitec est l'un des six chefs de file industriels du plan Nano 2022, avec STMicroelectronics, Lynred, Murata France, X-Fab France et UMS.

À l'occasion de cette signature, la ministre a visité les locaux de Soitec pour mesurer l'avancée des travaux menés dans le cadre du programme Nano 2022 et le développement du site de Bernin permis grâce au soutien public. Depuis 2018, Soitec a transformé une unité de production pour ses nouvelles générations de substrats au diamètre 300mm. Une seconde unité est en cours d'installation depuis 2020 pour les applications de filtrage des smartphones. L'objectif de Soitec sur l'ensemble de la durée du plan Nano 2022 était 700 emplois nouveaux : en pratique ce sont 500 emplois directs qui ont déjà été créés sur le site de Bernin.

Pendant sa visite, Agnès Pannier-Runacher a également annoncé une nouvelle vague de 105 lauréats de l'appel à projets de soutien aux " secteurs critiques ", dont une vingtaine de nouveaux projets portés par des entreprises de l'électronique et de la photonique.

" Le soutien de l'État, de l'Union Européenne et des collectivités territoriales depuis plus de dix ans nous a permis de développer des nouveaux produits qui nous donnent aujourd'hui une position stratégique dans le monde de la radiofréquence et des smartphones ", a notamment déclaré Paul Boudre, Directeur Général de Soitec.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.