SoLocal donne une dernière chance à ses annuaires papier

SoLocal donne une dernière chance à ses annuaires papier©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 05 mars 2018 à 06h20

SoLocal a diffusé dimanche soir à 20h00, un horaire peu conventionnel, un communiqué apportant des précisions sur sa situation et sur les mesures qui ont été prises pour assurer le redressement de l'entreprise, dans le prolongement des annonces de restructuration qui avaient été faites mi-février. L'entreprise avait notamment annoncé la suppression d'un millier d'emplois d'ici la fin 2019, le quart de ses effectifs, et des économies devant générer une baisse des coûts de l'ordre de 120 millions d'euros en année pleine.

Hier soir, le groupe a précisé plusieurs points de sa stratégie. Notamment, il veut continuer à réduire son taux de chute des clients (qui est passé de 18,5% en 2016 à 17,1% en 2017) en favorisant la migration sur des contrats dits "evergreen", signés pour un an et reconduits automatiquement sauf en cas de résiliation du clients. Ils ont vocation à représenter 30% du parc contre 10% en 2017. Le groupe signale en parallèle que ses dépenses pour l'acquisition d'immobilisations (CAPEX) seront inférieures à celles de 2017 pour les exercices 2018 et 2019, et qu'il discute avec plusieurs partenaires sur le renouvellement de partenariats devant arriver à échéance en 2018 notamment avec Google. Nous sommes confiants sur notre capacité à renouveler ces partenariats, précise le management.

Pas de tabou sur les annuaires

Par ailleurs, pour relancer la division "Imprimés & Vocal", le management réfléchit à de nouveaux services créateurs de valeur, notamment des offres "Print to Digital" comme les flyers en réalité augmentée et des guides locaux digitaux. Mais en cas d'échec, SoLocal signale qu'une cession de sa branche historique pourrait être envisagée en 2019 ou 2020. Plus largement, toutes les activités qui ne sont pas identifiées comme étant du coeur de métier sont susceptibles d'êtres vendues, à l'image du site de petites annonces "A Vendre A Louer", vendu l'année dernière pour 19,8 ME, ou des parts dans Chronoresto, cédées à l'euro symbolique le 31 décembre 2017. La direction précise qu'une cession au moins pourrait être mise en oeuvre au cours des prochains mois. SoLocal n'a pas défini ses activités non-stratégiques. Dans son bilan 2017, les actifs disponibles à la vente pèsent moins de 0,5 ME mais ne sont pas identifiés nommément. Le périmètre de consolidation contient 21 sociétés en incluant l'entité consolidante. Cela va du site européen de prise de rendez-vous ClicRDV aux l'agences espagnoles Trazada et OptimizaClick, en passant par le site d'estimation immobilière NetVendeur ou la société IT Yelster, sans parler évidemment des entités les plus proches du coeur de métier.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.