Solocal est en perte de 81 ME en 2018

Solocal est en perte de 81 ME en 2018
Eric Boustouller, Directeur Général de SoLocal

Boursier.com, publié le mardi 19 février 2019 à 21h56

Les ventes totales de Solocal se chiffrent à 157,6 millions d'euros au 4e trimestre 2018, en baisse de -26,4% par rapport au 4e trimestre 2017 (214,1 ME). Les ventes Digital enregistrent une diminution de -44 ME à 139,1 ME, soit -24,1%. Les ventes Imprimés baissent de -12 ME à 18,5 ME, soit -40,1%, au 4e trimestre 2018 par rapport au 4e trimestre 2017.

Les ventes totales sur l'année 2018 s'élèvent à 605,8 ME, en baisse de -16% comparées aux ventes totales sur l'année 2017 (721,6 ME). Les ventes Digital sur l'année 2018 enregistrent une baisse de -75 ME à 528,7 ME, soit -12,5%, tandis que les ventes Imprimés sur l'année 2017 baissent de -40 ME à 77,1 ME, soit un repli de -34,4%.

Le chiffre d'affaires total sur l'année 2018 s'élève à 669,4 ME, en baisse de -8% par rapport au chiffre d'affaires total 2017 (727,7 ME). Le chiffre d'affaires Digital en 2018 enregistre une baisse de 22 ME à 571 ME, soit -3,7%, en raison notamment de la baisse des ventes du 3e trimestre et du 4e trimestre 2018. Le chiffre d'affaires Imprimés 2018 diminue de -37 ME à 98,4 ME, soit -27,1%.
Avec les activités désengagées, le chiffre d'affaires consolidé total 2018 s'élève à 670 ME, en baisse de -9,3% par rapport au chiffre d'affaires consolidé total 2017 de 739 ME.

Le carnet de commandes total se monte à 392 ME au 31 décembre 2018, en baisse de -14%. Ce repli est en partie dû au déclin de l'activité Imprimés (baisse du carnet de commandes Imprimés de -34,6% au 31 décembre 2018 par rapport au 31 décembre 2017). Le carnet de commandes Digital enregistre une baisse de -10,7% liée à un tassement des ventes Digital au 3e trimestre 2018 et 4e trimestre 2018.

L'Ebitda récurrent atteint 171 ME en 2018, en hausse de +0,5% par rapport à 2017 (170,4 ME). La baisse du chiffre d'affaires est notamment compensée par la baisse de la base de coûts de 60 ME dans le cadre du projet de transformation.
Le taux de marge Ebitda récurrent/ chiffre d'affaires s'établit à 25,6% en 2018, en hausse de +2,2 points par rapport à 2017. L'Ebitda non récurrent atteint -167 ME en 2018 principalement du fait du projet de transformation de -164 ME. L'Ebitda consolidé ressort à 4,6 ME en 2018 (151,5 ME en 2017).

Le résultat financier s'établit à -37 ME en 2018 (-28 ME hors restructuration de la dette en 2017). Le résultat net consolidé est de -81 ME (317 MEen 2017).

Structure financière

La variation du besoin en fonds de roulement est de -14 ME en 2018, (-13 ME en 2017). Les éléments non récurrents s'élèvent à -68 ME sur l'année et comprennent -36 ME liés au projet de transformation 2018, -14 ME de décaissements non récurrents hors PSE 2018 (ancien PSE 2014 et plan de départs volontaires 2015, départs naturels non remplacés, restructurations dans les filiales à l'étranger...) et -18 ME de variation de BFR non récurrent (baisse des provisions sociales au bilan suite au départ de 1.000 personnes).

Avec la contribution des activités désengagées, les flux de trésorerie disponibles consolidés du Groupe s'élèvent à 8 ME en 2018 (-25 ME en 2017). Au 31 décembre 2018, le Groupe dispose d'une trésorerie nette de 82 ME (86 ME au 31 décembre 2017). L'endettement financier net s'établit à 328 ME (332 ME au 31 décembre 2017).

Perspectives 2019

L'entreprise ambitionne une croissance modérée de l'Ebitda récurrent, une croissance des ventes Digital en 2019, ainsi qu'un maintien du taux de conversion de l'Ebitda récurrent en flux de trésorerie opérationnels au-delà de 60% (à norme comptable constante avant application de la norme IFRS 16).

"En 2018, nous avons mené une transformation sans précédent et très rapide de l'entreprise. Nous avons tenu nos engagements : l'Ebitda récurrent a été stabilisé à 171 ME en 2018 après 9 années de déclin. En un an, la structure de coûts héritée en 2017 a été largement ajustée, avec une économie drastique de 60 ME. La nouvelle offre digitale, en mode abonnement (Social, Présence, Sites) est maintenant disponible et sera complétée de la gamme Référencement en juillet 2019. L'organisation commerciale omnicanale est en place, notamment avec les lancements du site solocal.com en novembre 2018 et de la fonction ecommerce en janvier 2019. Nous lançons une première vague de publicité TV, radio et web en février pour développer la notoriété de Solocal et générer de la demande sur nos nouvelles offres", commente Eric Boustouller, Directeur Général de Solocal. "2019 va nous permettre de renouer avec la croissance des ventes digitales avec l'ambition de progresser chaque trimestre. En 2018, nous avons construit les fondations du nouveau Solocal, en 2019 nous récolterons les premiers fruits de ce travail de transformation qui a engagé l'ensemble de nos collaborateurs".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.