Solutions 30 : comptes publiés

Solutions 30 : comptes publiés©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 24 avril 2018 à 07h17

En 2017, SOLUTIONS 30 a enregistré une progression de 43% de son chiffre d'affaires (27% à périmètre constant). Il s'établit à 274,5 ME contre 191,8 ME un an plus tôt. SOLUTIONS 30 a poursuivi sa politique sélective d'acquisitions avec l'intégration, en Allemagne, d'ABM Communication (janvier), de VKDFS (juin), et, en France, des activités " field services " de Fujitsu (juillet). En France, le chiffre d'affaires atteint 177,9 ME, contre 133,4 ME un an plus tôt, soit une croissance de +33% (+30% en organique). L'exercice est marqué par une nouvelle accélération des installations de fibre optique et par le déploiement d'une nouvelle tranche de compteurs Linky, en particulier au dernier trimestre.

Le chiffre d'affaires à l'international est de 96,6 MEUR, soit 35% du chiffre d'affaires total, et ressort en croissance de 66% (+22% à périmètre constant). Cette performance s'appuie surtout sur l'Allemagne, où SOLUTIONS 30 a signé trois contrats majeurs au 2ème semestre, et qui est désormais le 2ème marché géographique du Groupe, suivi par le Bénélux, l'Italie et l'Espagne. Le Groupe dispose de bases européennes solides pour dupliquer son modèle de développement français.

L'EBITDA ajusté s'élève à 25,3 ME, soit 9,2% du chiffre d'affaires, en hausse de 46% par rapport à 2016. Les coûts opérationnels directs augmentent de 43% et représentent 79,3% du chiffre d'affaires en 2017, contre 79,4% un an plus tôt. Cette bonne maîtrise des coûts opérationnels, dans un contexte de forte croissance, illustre la capacité du Groupe à améliorer en permanence son efficacité. Les coûts de structure représentent 11,5% du chiffre d'affaires en 2017 contre 11,6% en 2016 et traduisent la politique de gestion rigoureuse de SOLUTIONS 30.

L'EBIT ajusté s'établit à 20,6 ME, en hausse de 46%. Il intègre 4,7 ME d'amortissements opérationnels relatifs au logiciel métier S30.net et aux équipements utilisés par les techniciens du Groupe. Le résultat financier passe de (1,2) ME en 2016 à (1,6) ME en 2017, dont 0,2 ME de frais non récurrents liés à la mise en place, en début d'année, d'un financement structuré sécurisant la politique de croissance externe du Groupe.

La charge d'impôt s'élève à (1,7) ME, contre (1,3) ME en 2016 et l'amortissement des écarts d'acquisition est de (3,9) ME en 2017 contre (1,5) ME en 2016. Les éléments non récurrents de 0,7 ME contre 0,3 ME un an plus tôt sont constitués principalement de la reconnaissance des relations clientèles sur les acquisitions de l'année et des coûts liés à la réorganisation des filiales allemandes.

Le résultat net des sociétés intégrées atteint 14,1 ME contre 9,5 ME un an plus tôt et le résultat net (part du groupe) atteint 12,5 ME en hausse de 51%.

Une structure financière solide

Au 31 décembre 2017, les capitaux propres du Groupe s'élèvent à 59,6 ME contre 37,5 ME au 31 décembre 2016 et l'endettement net ressort à 24,7 ME (moins de 1 fois l'EBITDA ajusté) contre 20,6 ME un an plus tôt. Avec un gearing (dette nette sur fonds propres) de 41%, et un taux de couverture des frais financiers nets par l'EBIT ajusté de 7,6 fois, le Groupe dispose des marges de manoeuvre nécessaires à la poursuite de sa stratégie de croissance.

Nomination de trois nouveaux membres au sein du Conseil de Surveillance

Lors de sa dernière séance, le Conseil de Surveillance a coopté deux nouveaux membres : Paul Raguin, Président du Conseil de Surveillance d'Eolane, spécialiste de la conception et production d'objets connectés et Jean-Paul Cottet, ancien membre du comité exécutif d'Orange. Le Conseil de Surveillance proposera à l'Assemblée Générale des Actionnaires du 18 mai prochain de nommer également
Laurence Vanhée, de nationalité belge, spécialiste des ressources humaines et fondatrice d'Happyformance. Leur nomination renforce les compétences du conseil de surveillance et lui apporte des expertises complémentaires en matière de marketing stratégique, de management du capital humain et d'organisation.

Le groupe commente : "Grâce à un socle de compétences solide dans des secteurs d'activité diversifiés et un leadership affirmé, SOLUTIONS 30 est idéalement positionné pour capter la croissance de ses marchés et ainsi poursuivre son développement offensif. Le Groupe bénéficie de plusieurs moteurs de croissance : la diffusion du numérique dans tous les secteurs de l'économie, une tendance forte à l'externalisation des activités de service et un marché européen très fragmenté dont SOLUTIONS 30 est devenu le fédérateur naturel. En parallèle et afin de poursuivre une stratégie alliant croissance et rentabilité, le Groupe sécurise son modèle économique et sa capacité d'exécution tout en maintenant une gestion rigoureuse de ses coûts pour absorber au maximum les montées en charge de ses contrats".

Ainsi, SOLUTIONS 30 devrait enregistrer en 2018 un nouvel exercice de croissance dynamique et rentable, soutenue par les nouveaux contrats signés tout au long de 2017 et les nouveaux projets en cours de discussion.
Jean-Marie Descarpentries, Président du Conseil de Surveillance, conclut : "Au nom du Conseil de Surveillance, je tiens à remercier les clients de SOLUTIONS 30 pour leur fidélité renouvelée et à chaleureusement féliciter le Directoire, les Managers et l'ensemble des Collaborateurs ainsi que les principaux sous-traitants référencés pour ce nouvel exercice de remarquables progrès."

Prochains rendez-vous :
14 mai 2018 Chiffre d'affaires 1er trimestre 2018
24 juillet 2018 Chiffre d'affaires 2ème trimestre et 1er semestre 2018
24 septembre 2018 Résultats semestriels 2018
6 novembre 2018 Chiffre d'affaires 3ème trimestre 2018

Vos réactions doivent respecter nos CGU.