Solutions 30 : le cabinet d'audit EY affirme ne pas être en mesure de formuler une opinion sur les comptes 2020...

Solutions 30 : le cabinet d'audit EY affirme ne pas être en mesure de formuler une opinion sur les comptes 2020...©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 21 mai 2021 à 17h58

Lors du Comité d'Audit qui s'est tenu le 20 mai 2021, EY, le réviseur d'entreprise de Solutions 30, a informé la société ne pas être en mesure de formuler une opinion sur ses comptes annuels 2020, sans toutefois remettre son rapport définitif qui intègre le fondement de cette impossibilité d'exprimer une opinion.

Lors du Comité d'Audit qui s'est tenu le 20 mai 2021, EY, le réviseur d'entreprise de Solutions 30, a informé la société ne pas être en mesure de formuler une opinion sur ses comptes annuels 2020, sans toutefois remettre son rapport définitif qui intègre le fondement de cette impossibilité d'exprimer une opinion.

A l'heure de diffusion de ce communiqué, le rapport d'audit définitif n'est pas disponible.

Dans cette attente, le Conseil de Surveillance du 20 mai 2021 a pris acte de la position d'EY et confirmé les principaux agrégats financiers 2020, déjà communiqués le 28 avril 2021 et qui restent inchangés.

Le Directoire, en accord avec le Conseil de Surveillance, a acté les décisions suivantes dans l'intérêt social du Groupe et de ses parties prenantes.

L'Assemblée Générale Annuelle des actionnaires est fixée au 30 juin 2021, date limite règlementaire. Les documents préparatoires à cette Assemblée seront mis à disposition des actionnaires le 31 mai.

Le rapport financier annuel sera publié après réception du rapport d'audit définitif d'EY. De ce fait, la société n'est toujours pas en mesure de donner un calendrier précis de publication de ce rapport.

La société examine la possibilité de nommer un nouveau réviseur d'entreprise.

La position d'EY, qui indique ne pas être en mesure d'exprimer une opinion, serait inhabituelle, elle ne constitue ni une certification, ni une certification avec réserve, ni une opinion défavorable.

Solutions 30 affirme bénéficier d'une structure financière solide, et d'un modèle économique qui lui a permis de financer sa croissance, tout en maintenant un niveau d'endettement sous contrôle.

Chaque année depuis 2005, les comptes de la société ont été certifiés sans réserve par ses réviseurs d'entreprises, notamment par EY pour l'exercice 2019, année d'adoption des normes IFRS et lors de la revue des états financiers semestriels au 30 juin 2020.

Les conclusions des investigations indépendantes menées par Deloitte et Didier Kling Expertise & Conseil ont permis de confirmer les informations financières des années précédentes communiquées par la société, notamment sur son niveau de croissance, ses taux de marge, le niveau et la nature de ses dettes bancaires, le traitement comptable et le niveau des factures à établir, des coûts de développement logiciel, des badwills et du résultat non opérationnel.

Face aux éventuelles conséquences de cette absence d'opinion, le Groupe a décidé de saisir le Président du Tribunal de commerce de Bobigny aux fins de solliciter la désignation d'un conciliateur pour l'assister et ainsi, en anticipation, apporter toutes réponses ou solutions permettant de s'assurer
du soutien de ses partenaires.

En parallèle, Solutions 30 a engagé un processus de sélection de banquiers conseils afin d'activer la recherche d'actionnaire de référence. Le projet, que la société n'entend pas commenter en dehors de ses obligations légales, pourrait aller jusqu'à un retrait de cote.

Malgré l'absence de rapport financier annuel et de calendrier précis de sa publication, la société a demandé à Euronext Paris de procéder à la reprise de cotation de son titre à compter du lundi 24 mai, à l'ouverture de la séance...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.